Première centrale électrique hybride électricité-carburant-chaleur avec stockage d'hydrogène au monde

Un système novateur pour la génération d'électricité à partir de l'énergie éolienne, transformant le surplus d'électricité en hydrogène, a été mis au point dans une centrale électrique hybride de la région d'Uckermark, dans l'est de l'Allemagne. Il permet un approvisionnement flexible en énergie avec une multitude de possibilités d'utilisation.

Autres outils

 
La centrale électrique hybride combine l'énergie éolienne à l'hydrogène de manière innovante. © ENERTRAG AG La centrale électrique hybride combine l'énergie éolienne à l'hydrogène de manière innovante. © ENERTRAG AG

" La centrale hybride ENERTRAG marque une étape importante dans l'intégration des sources d'énergie renouvelables au sein des systèmes. L'hydrogène est la meilleure façon d'intégrer les énergies renouvelables dans les systèmes de mobilité et de chauffage. "

Jörg Müller, directeur général

Cette centrale est gérée par la société brandebourgeoise ENERTRAG AG, un des principaux fournisseurs d'énergie éolienne en Europe. Elle a été conçue en partenariat avec l'université technique du Brandebourg, Cottbus-Senftenberg, la Deutsche Bahn AG, Vattenfall Europe et Total Allemagne.

Inauguré en 2011, le projet ENERTRAG rassemble une centrale éolienne, des infrastructures de génération d'hydrogène et une centrale de production combinée de chaleur et d'électricité. La capacité de stockage de l'électricité non utilisée sous forme d'hydrogène permet de stabiliser le réseau électrique et servira de modèle à l'adoption future d'énergies renouvelables.

Électricité, carburant pour véhicule à hydrogène et chauffage

Un des principaux avantages de la centrale hybride est la diversité des méthodes d'utilisation ou de stockage de l'énergie initialement produite par des parcs éoliens. La majorité de l'électricité obtenue par le vent est habituellement envoyée vers le réseau électrique mais en cas de surapprovisionnement, elle est utilisée pour générer de l'hydrogène, qui, contrairement à l'électricité, peut être stocké.

Les jours où la demande d'électricité est plus forte, l'hydrogène est reconverti en électricité dans une centrale de production combinée de chaleur et d'électricité, où il est mélangé à du biogaz afin d'optimiser les niveaux de production. La chaleur résiduelle issue du processus est utilisée comme chauffage urbain pour la ville voisine de Prenzlau. Le surplus d'hydrogène est transformé en carburant pour les voitures à hydrogène et envoyé vers des pompes à essence à Berlin.

Un modèle pour l'avenir

Ce projet, qui a bénéficié d'une aide financière de la part du Fonds européen de développement régional (FEDER), montre comment résoudre certains problèmes urgents liés aux énergies renouvelables. Le surplus d'électricité provenant des éoliennes peut être stocké sur le site sous forme d'hydrogène et utilisé pour compenser les fluctuations sur le réseau électrique dues aux variations dans l'approvisionnement en énergie solaire et éolienne. L'énergie renouvelable est donc totalement flexible et peut être utilisée à l'endroit et au moment appropriés.

En augmentant l'utilisation d'énergies renouvelables, le projet contribue utilement à la réalisation de l'objectif de l'UE consistant à augmenter à 20 % la part d'énergies renouvelables d'ici 2020, un objectif consacré par la stratégie Europe 2020 de l'UE.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Production of hydrogen through renewable energies» a fait l’objet d'un investissement total de 10 948 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 6 082 000 EUR dans le cadre du programme opérationnel «Brandebourg» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

30/03/2015