Telepom a recours aux TIC pour améliorer les services médicaux dans les zones rurales à la frontière germano-polonaise

Grâce aux technologies modernes de télécommunication qui ont permis de relier les hôpitaux ruraux aux centres médicaux urbains, on a pu renforcer l’efficacité des services médicaux fournis aux habitants de l’eurorégion POMÉRANIE en maintenant leur caractère de proximité et leur excellente qualité.

Autres outils

 
Les services de télémédecine du projet de l’eurorégion POMÉRANIE relient des hôpitaux en Pologne et en Allemagne pour améliorer le traitement des patients. Les services de télémédecine du projet de l’eurorégion POMÉRANIE relient des hôpitaux en Pologne et en Allemagne pour améliorer le traitement des patients.

La télémédecine peut combler les distances temporelles et spatiales en reliant virtuellement les médecins et les patients grâce au pouvoir des télécommunications. Ainsi, les patients des zones rurales ont accès à des traitements de proximité tout en bénéficiant de diagnostics approfondis et de traitements améliorés. Lorsqu’il est crucial de réagir rapidement, par exemple en cas d’attaque ou de crise cardiaque, la télémédecine peut même sauver des vies.

S’adapter à l’évolution démographique des deux côtés de la frontière

Le projet Telepom relie 18 cliniques allemandes et 15 cliniques polonaises au travers de vidéoconférences et de transferts de données. Il permet aux hôpitaux ruraux de consulter des experts dans des hôpitaux urbains et de fournir ainsi des services spécialisés. Dans les zones dépeuplées et réellement affectées par les changements démographiques, l’utilisation du réseau de télémédecine garantit que les spécialistes médicaux peuvent suivre un nombre suffisant de personnes sans que les distances n’affectent la qualité des services fournis.

L’une des caractéristiques les plus novatrices du projet de télémédecine en POMÉRANIE est son caractère transfrontalier. Un comité de suivi germano-polonais se réunit tous les mois pour discuter des projets en cours, ce qui donne lieu à des échanges directs entre les médecins exerçant de part et d’autre de la frontière. En formulant des recommandations visant à éliminer les barrières administratives, le projet fait aussi un travail de défrichage important pour de futurs projets de coopération internationale.

Le succès se maintient, soulignant le grand intérêt du projet

Récemment, «Telestroke» (qui relie des hôpitaux locaux à une unité suprarégionale de traitement des AVC à Greifswald) et «Tele-ENT» (un réseau de télémédecine destiné aux médecins otorhinolaryngologistes) ont été ajoutés à la liste des domaines médicaux ayant recours aux services de télémédecine, qui comprend également la pathologie, la cardiologie et la radiologie.

«Dans un effort commun, un réseau de télémédecine a été créé en Poméranie occidentale, dans le Brandebourg du Nord et dans la voïvodie de Poméranie occidentale, une initiative qui a considérablement amélioré les services médicaux dans la région. Par exemple, quatre pathologistes peuvent maintenant couvrir 34 hôpitaux en Poméranie occidentale et effectuer des opérations qui auraient été impossibles sans la télémédecine.»

Professeur Norbert Hosten, président de l’association «Telemedicine in the POMERANIA Euroregion», directeur de l’institut de radiodiagnostic et de neuroradiologie de l’Hôpital universitaire de Greifswald


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Telemedicine in the POMERANIA Euroregion» bénéficie d’un investissement total de 12 859 122 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 10 930 253 EUR au titre du programme opérationnel «Pologne-Allemagne» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

19/05/2014