SHIFT-X: 6 villes et régions européennes tirent parti de leur passé industriel

Un projet de coopération transnationale vise à revaloriser l’image d’anciens sites industriels en les aidant à tirer parti de leur patrimoine culturel.

Autres outils

 
De nouvelles perceptions – Briqueterie de Domsdorf, Allemagne. © Karsten Feucht, excursio Welzow De nouvelles perceptions – Briqueterie de Domsdorf, Allemagne. © Karsten Feucht, excursio Welzow

En Europe centrale, de nombreuses anciennes régions industrielles qui furent autrefois des pôles de développement économiques doivent se repositionner en raison des processus de mondialisation et de transformation économique. Six régions et villes d’Europe centrale dotées d’un important passé industriel se sont associées avec deux organismes spécialisés dans le développement régional et la préservation du patrimoine pour mettre en œuvre le projet SHIFT-X. Leur objectif commun: développer et diffuser des solutions tirant parti de la culture industrielle pour favoriser le développement économique et faire évoluer les situations et perceptions sociales.

Élaboration et mise en œuvre de concepts de gestion et de relations publiques

SHIFT-X intervient dans trois domaines: l’amélioration des structures de gestion culturelle, l’innovation dans les produits issus du patrimoine culturel et la revalorisation de l’image des anciens sites industriels. Les principales activités portent sur l’échange d’expérience pour favoriser l’élaboration de concepts et d’outils ainsi que leur mise en œuvre. De plus, plusieurs campagnes de relations publiques ont été lancées à des fin de sensibilisation. 

Grâce à des concepts de gestion qui reposent sur l’échange de meilleures pratiques, les régions partenaires du projet SHIFT-X s’efforcent aujourd’hui de préserver, promouvoir et exploiter leur patrimoine industriel. Ces concepts sont testés dans le cadre d’actions pilotes comme la conception d’une exposition d’un genre nouveau ou le développement de produits liés au patrimoine industriel. L’objectif ultime est de convertir le patrimoine industriel en un atout favorisant le développement durable des régions structurellement défavorisées.

Durabilité à venir

L’équipe ne se contente pas de mettre au point des concepts et des approches concernant le patrimoine culturel et industriel. Elle conçoit aussi des campagnes visant à sensibiliser l’opinion publique au passé industriel et élabore une stratégie européenne pour la promotion de ce patrimoine. De plus, une tournée européenne sur le patrimoine industriel sera organisée en 2014.

«La culture industrielle est un excellent remède au manque d’enthousiasme des jeunes générations pour l’art et la culture. Elle gagne aussi de plus en plus de terrain dans le secteur du tourisme culturel. Le réseau ERIH, Route européenne du patrimoine industriel, apprécie fortement l’existence d’initiatives et de projets comme SHIFT-X, qui permettent de faire connaître le patrimoine industriel et de le promouvoir à tous les niveaux: local, régional, national et européen.»

Prof. et Dr Meinrad Maria Grewenig, PDG du site du Patrimoine mondial «Völklinger Hütte», président d’ERIH - European Route of Industrial Heritage.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «SHIFT-X ‘Employing cultural heritage as promoter in the economic and social transition of old-industrial regions» a fait l’objet d’un investissement total de 1 751 653 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 365 375 EUR au titre du programme opérationnel «EUROPE CENTRALE» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

26/05/2014