Améliorer la formation technique des jeunes de Schwäbisch Gmünd

Un projet éducatif contribue au développement d’une main-d’œuvre qualifiée dans une région du sud-ouest de l’Allemagne.

Autres outils

 
Les travaux de construction du nouveau bâtiment sont en cours. La salle d’exposition est à l’avant-plan et un bâtiment comprenant des bureaux et classes de cours se trouve derrière le site de construction Les travaux de construction du nouveau bâtiment sont en cours. La salle d’exposition est à l’avant-plan et un bâtiment comprenant des bureaux et classes de cours se trouve derrière le site de construction

La ville de Schwäbisch Gmünd affiche un pourcentage élevé d’emplois techniques et industriels ainsi qu’une proportion similaire de jeunes sans formation. Afin de résoudre ce problème, le Gmünder Wissenswerkstatt für Technik und Technische Berufe (Atelier du savoir de Gmünd pour les métiers technologiques et techniques) a été mis sur pied. Il propose une infrastructure éducative non académique pour améliorer les compétences des élèves sans formation et susciter leur engouement pour les technologies. L’objectif est d’accroître les taux de formation, de créer de l’emploi et d’encourager la compétitivité régionale.

Ce projet, cofinancé par le Fonds européen de développement régional, vise surtout à aider les jeunes issus d’un environnement défavorisé sur le plan éducatif en leur donnant l’occasion de découvrir l’ingénierie et la technologie dans un environnement non scolaire.

Le projet s’adresse aux jeunes âgés de huit à dix-huit ans. Les élèves issus de l’immigration sont particulièrement invités à participer et font l’objet de mesures incitatives spéciales. Le projet organise également des cours et ateliers spéciaux destinés aux filles dans le domaine de l’artisanat et de l’art industriel.

Tirer parti de potentiels inexploités

Le gestionnaire du projet, Kurt Schaal, a déclaré que les personnes participant aux programmes de formation du projet auraient l’occasion de découvrir des professions techniques de manière ludique et agréable. Il espère que le projet permettra de mettre en lumière le potentiel inexploité des élèves dans les matières techniques. La coopération entre les entreprises, les écoles, les lycées et les universités dans le cadre de ce projet devrait permettre d’améliorer les perspectives professionnelles des jeunes et de combler le manque de main-d’œuvre qualifiée dans la région.

Deux ou trois postes permanents d’enseignement devraient être créés à la suite du projet, ainsi que huit à dix postes d’enseignant indépendant.

«Sur le long terme, ce projet devrait contribuer à réduire le manque de main-d’œuvre qualifiée dans la région et stimuler l’innovation. Les principaux avantages du projet ne sont pas les postes directement créés, mais l’amélioration de la compétitivité des entreprises et la création d’emplois sur le long terme.»

Kurt Schaal, gestionnaire du projet

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Gmünder Wissenswerksatt für Technik und Technische Berufe [Gmünd Knowledge Workshop for Technology and Technical Occupations]» a fait l’objet d’un investissement total de 6 100 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 2 950 000 EUR au titre du programme opérationnel «Bade-Wurtemberg» pour la période de programmation 2007-2013. La contribution régionale s’élève à 1 800 000 EUR et la contribution de la ville de Schwäbisch Gmünd à 1 300 000 EUR.

Date de rédaction

08/05/2014