Maîtriser la force du vent

Une entreprise saxonne de technologies innovantes a créé un microprocesseur qui permet de maximiser le potentiel des installations de production d’énergie éolienne.

Autres outils

 
Le projet a pour objectif de maximiser le potentiel des petites installations éoliennes Le projet a pour objectif de maximiser le potentiel des petites installations éoliennes

Afin de réduire les coûts de son projet, Ventego AG, une entreprise dont le siège se trouve à Chemnitz, a fait appel à un programme financé par le FEDER baptisé InnoPrämie, dont l’objectif est d’aider à financer les objectifs de recherche et de développement des petites et moyennes entreprises (PME).

L’objectif du projet était de créer un dispositif qui permettrait de maximiser le potentiel des petites installations de production d’énergie éolienne afin d’améliorer leur rendement. Ce projet de recherche d’un an, mené en coopération avec l’entreprise de programmes et matériel informatiques Toni Hoyer de Chemnitz, a donné naissance à un système à microprocesseur qui gère le fonctionnement du réseau des petites installations éoliennes utilisées dans les habitations ou les petites entreprises.

Les ménages pourraient réduire leur facture énergétique

Le dispositif conçu dans le cadre du projet rend inutile la présence de tout moteur dans les installations et pour le fonctionnement des instruments de mesure du vent, tels que les anémomètres à coupelles, qui doivent généralement être réchauffés par électricité durant l’hiver, quand les températures sont basses.

En ces temps d’augmentation du prix de l’électricité, cette invention devrait sans nul doute gagner en popularité auprès de ceux qui veulent faire un geste pour l’environnement et réduire leur facture énergétique. Un prototype de la puce à microprocesseur a été testé avec succès en 2012 et le dispositif devrait être lancé sur le marché en 2013.

Michael Webner, directeur général de Ventego, a confié qu’il espérait que le produit créerait une demande importante de la part des ménages et des petites entreprises. Actuellement, Ventego compte deux employés à temps plein et trois à temps partiel. Si le nouveau dispositif est un succès, l’entreprise pourrait embaucher à l’avenir. «Cela nous positionne en bonne place vis-à-vis de la concurrence», ajoute M. Webner. «Notre petite installation éolienne à 4 kW est un investissement dans l’avenir, qui profitera à la fois à l’environnement et au portefeuille.»

L’ambition du programme InnoPrämie est d’encourager la coopération entre les universités, les institutions de recherche et les entreprises actives dans la recherche et développement, et de stimuler la commercialisation des technologies issues de la recherche.

Coût total et financement de l’UE


Le projet «Wind energy for home use» disposait d’un budget éligible total de 20 160 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 7 500 EUR pour la période de programmation 2007-2013. La contribution nationale s’élève à 2 500 EUR. Le projet est financé au titre de la priorité «renforcement de l'innovation, de la science et de la recherche» du programme opérationnel pour la Saxe 2007-2013.

Date de rédaction

05/03/2013