FURGY, un projet en faveur de l’énergie durable et de l’efficacité énergétique au Danemark et en Allemagne

Réunissant des petites et moyennes entreprises (PME) et scientifiques vivant de part et d’autre de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark, le projet FURGY crée un réseau de connaissances et soutient l’innovation et le développement technologiques dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Son succès contribue à la réalisation de l’objectif des «3 x 20» en matière de climat et d’énergie.

Autres outils

 
Parc éolien germano-danois à Ellhöft, Schleswig-Holstein. Financé en partie par les contribuables de part et d’autre de la frontière. Parc éolien germano-danois à Ellhöft, Schleswig-Holstein. Financé en partie par les contribuables de part et d’autre de la frontière.

" En raison de son succès, le projet FURGY, financé par le FEDER, est aujourd’hui un acteur clé dans le Schleswig-Holstein, qui œuvre en faveur d’un transfert continu de connaissances et stimule la coopération transnationale en matière d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique. "

Gorm Casper, gestionnaire du projet FURGY

Depuis le début du projet en 2009, la production d’énergie renouvelable à partir de sources telles que la biomasse, l’énergie éolienne et l’énergie solaire a sensiblement augmenté dans la région, qui s’est ainsi forgé la réputation d’une région experte en énergie renouvelable. Suite au succès du cluster transfrontalier créé avec l’aide des financements européens, les partenaires du projet des deux côtés de la frontière ont décidé de poursuivre leur coopération une fois le projet terminé, sous la marque «FURGY» – abréviation pour «Future renewable energy».

Les travaux sont organisés en trois phases:

  • La phase 1 consiste en une étude prévisionnelle du développement du secteur de l’énergie renouvelable. Il s’agit de mettre en relation les compétences et connaissances existantes, les fournisseurs industriels et les partenaires de développement afin d’élaborer une «feuille de route» axée sur l’internationalisation de la région en tant que pôle technologique.
  • La phase 2 porte sur la «gestion du cluster». L’objectif est de faciliter le transfert de connaissances de part et d’autre de la frontière germano-danoise et entre les institutions de recherche et les entreprises.
  • La phase 3 vise à instaurer une coopération entre les administrations du Schleswig-Holstein et du Danemark-du-Sud. L’idée est d’adopter une position stratégique commune en matière d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable dans les politiques nationales et internationales.

L’énergie renouvelable, un domaine promis à un essor important

Si favoriser l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable contribue, certes, à la mise en place d’une économie sobre en carbone, c’est aussi un domaine très important sur le plan économique. Par exemple, le secteur de la bioénergie a déjà créé quelque 122 000 emplois en Allemagne, dont 5 270 dans le Schleswig-Holstein, tandis qu’au Danemark, le secteur de l’énergie éolienne emploie environ 24 000 personnes.

Le projet a généré 4 emplois pendant la phase d’exécution et contribue indirectement à la création d’emploi dans le secteur de l’énergie verte.


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «FURGY – Future Renewable Energy» a fait l’objet d’un investissement total de 1 406 637 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional (FEDER) s’élève à 914 309 EUR au titre du programme opérationnel «Syddanmark-Schleswig-K.E.R.N.» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

03/11/2014