Mise en place d'un mécanisme germano-polonais de préparation aux situations d'urgence visant à lutter contre la pollution à grande échelle des cours d'eau causée par l'homme ou par des catastrophes naturelles

Ce projet de mise en place d'un mécanisme de préparation aux situations d'urgence dans la région transfrontalière de l'Oder a réuni des partenaires des arrondissements allemands d'Uckermark et de Barnim et de l'arrondissement polonais de Gryfino.

Autres outils

 
une séance d'entraînement et d'expérimentation du nouveau matériel sur les rives de l'Oder.  © Secrétariat technique conjoint du programme, Löcknitz une séance d'entraînement et d'expérimentation du nouveau matériel sur les rives de l'Oder. © Secrétariat technique conjoint du programme, Löcknitz

" La coopération solide que les deux pays ont instaurée pour prévenir et contrer les menaces qui pèsent sur notre environnement permettra aux habitants de la région de se sentir plus en sécurité. "

Le partenaire principal du projet (arrondissement d'Uckermark)

Cette coopération transfrontalière vise non seulement à renforcer la sécurité environnementale, mais aussi à prévenir et à faire face aux accidents environnementaux tels que les feux de forêt ou la pollution du fleuve par les hydrocarbures. Ce mécanisme commun a pour objectif ultime d'éviter les menaces environnementales, d'atténuer les effets des accidents industriels potentiels et d'adopter des mesures de lutte contre les futures catastrophes naturelles éventuelles.

Acquisition de matériel spécialisé

Les financements européens octroyés dans le cadre de ce projet ont permis l'achat et la répartition entre les trois arrondissements de matériel spécialisé pouvant être utile en cas de situation environnementale nécessitant une intervention d'urgence. L'arrondissement allemand d'Uckermark s'est équipé d'un véhicule, d'un canot pneumatique, de bateaux-pompes et d'autres équipements servant à empêcher la propagation de la pollution, notamment un barrage flottant contre les hydrocarbures. L'arrondissement allemand de Barnim possède à présent un engin-pompe et un chariot élévateur à fourche. Enfin, l'arrondissement polonais de Gryfino a fait l'acquisition de tentes pneumatiques, d'un camion de ravitaillement, d'une embarcation et d'un barrage contre les hydrocarbures de 400 mètres de long.

Des séances d'entraînement communes

Pendant la phase de clôture du projet, ses responsables ont organisé des séances d'entraînement et des exercices de simulation avec les différents services compétents dans les arrondissements concernés afin, notamment, de tester le nouveau matériel. Le premier exercice de sauvetage, consistant en une simulation d'une fuite de plusieurs tonnes d'hydrocarbures provenant d'une péniche qui naviguait sur l'Oder, a rassemblé les équipes allemandes et polonaises le 14 juin 2014. Environ 170 sapeurs-pompiers allemands et polonais ont pris part à cette opération de sauvetage.

Tout au long de ces séances d'entraînement, les possibilités offertes par le nouveau matériel et sa compatibilité technique ont pu être testées. Ce projet, en prévoyant la mise en place d'un mécanisme de préparation aux situations d'urgence, a donc contribué à une meilleure protection de l'environnement dans ces régions transfrontalières situées le long de l'Oder.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Establishment of a German-Polish system to combat large-scale pollution of the river Oder and to tackle other events in the border areas» a fait l'objet d'un investissement total de 1 960 544 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 634 439 EUR au titre du programme opérationnel «Pologne-Allemagne» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

01/02/2016