«Competence to Go» encourage la mobilité transfrontalière

Un projet mené conjointement par différents établissements scolaires entend stimuler la mobilité dans la région frontalière germano-danoise. Pour y parvenir, les parties concernées sont en train de rédiger un manuel plaidant pour un «modèle du mérite» afin d'ouvrir la voie à une procédure de reconnaissance des diplômes de formation professionnelle simple et pertinente.

Autres outils

 
logo du projet «Competence to Go». logo du projet «Competence to Go».

" Le projet ‘Competence to Go’ s'est attaqué aux obstacles bureaucratiques et nous sommes actuellement en train de mettre au point une ‘trousse de premiers secours’ qui va dans le sens de la directive 2005/36/CE sur la reconnaissance des qualifications professionnelles afin de réduire les procédures administratives et de favoriser la mobilité. "

Vibeke Bang, coordinateur du projet

Les principaux partenaires du projet sont l'école Fredericia Vejle Horsens pour la formation aux professions sociales et de santé, l'école des hautes études commerciales de Schleswig-Holstein (WAK) et l'académie pour la formation aux professions sociales et de santé. «Competence to Go» est favorable à une reconnaissance mutuelle des diplômes pour les professions réglementées et à une réduction des contraintes actuelles. Un manuel en cours de rédaction devrait favoriser les échanges et la mobilité dans la région frontalière germano-danoise.

Remédier à un déséquilibre

Aujourd'hui, de nombreux travailleurs danois ayant suivi une formation dans les services aux personnes âgées sont à la recherche d'un emploi alors que l'Allemagne compte de nombreux postes vacants dans ce même secteur. Or, il est fréquent que des professionnels maîtrisant l'allemand et ayant obtenu leur diplôme au Danemark voient leur candidature rejetée par les employeurs allemands en raison de l'absence de reconnaissance de leurs qualifications.

Pour enrayer cette tendance, plusieurs objectifs ont été fixés dans le cadre du projet: analyse du marché de l'emploi, promotion de la coopération entre les établissements de formation et les navetteurs et développement d'une «batterie de mesures» destinées à restreindre les démarches administratives actuellement en vigueur. À terme, les mesures préconisées par le manuel devront être appliquées et aboutir ainsi à une reconnaissance des acquis et des formations. D'autres professions y sont également répertoriées afin de juger de l'efficacité de ce modèle du mérite sur le terrain.

Professions réglementées

Les soins aux personnes âgées, qu'ils soient dispensés par des infirmiers ou par des aides-soignants, sont des professions réglementées dans le land du Schleswig-Holstein, ce qui signifie qu'elles sont réservées à des professionnels munis du titre adéquat. Jusqu'à présent, l'Allemagne ne reconnaît qu'une seule des deux années et dix mois que requiert la formation menant au diplôme d'infirmier spécialisé en soins pour personnes âgées au Danemark. Le parcours de formation en Allemagne s'étend sur trois ans.

Le projet «Competence to Go» est directement en lien avec l'objectif de l'Union européenne d'encourager la mobilité transfrontalière des travailleurs qualifiés. Il constitue un pas supplémentaire vers la libre circulation des travailleurs, l'un des principes fondamentaux inscrits dans les traités de l'UE.

Investissement total et financement de l’UE'

Le projet «Competence to Go» a fait l'objet d'un investissement total de 630 125 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 409 582 EUR au titre du programme opérationnel «Syddanmark – Schleswig – K.E.R.N.» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

24/06/2015