Derrière le rideau: pleins feux sur le théâtre dans la Grande Région

Plusieurs grands théâtres ont uni leurs efforts pour créer et promouvoir des représentations théâtrales transfrontalières, sensibilisant l'opinion au potentiel créatif de la Grande Région.

Autres outils

 
Représentation de «(in)visible» dans le cadre du projet Total Théâtre.  © Angie Miesl & Roland Kaiser Représentation de «(in)visible» dans le cadre du projet Total Théâtre. © Angie Miesl & Roland Kaiser

" Mon projet s'intéresse aux efforts que nous faisons pour nous comprendre les uns les autres. C'est une quête qui remonte à mon enfance, lorsque je rêvais d'inventer une machine qui améliorerait la communication et permettrait d'éviter toute forme de malentendu. "

Tatjana Pessoa, auteur et metteuse en scène de «whatsafterbabel»

Le projet «Total Théâtre», cofinancé par le FEDER, encourage le renforcement de la coopération artistique et administrative entre les théâtres de Belgique, de France, d'Allemagne et du Luxembourg. Grâce à cette collaboration plus étroite, les œuvres, les acteurs et le public ont pu circuler dans les quatre pays et faire la promotion de cet art, témoignant du talent présent dans la région dans ce domaine.

Partage de connaissances et sensibilisation

Les théâtres participants ont appris beaucoup de choses sur les méthodes de travail et les traditions de leurs homologues, et malgré des approches différentes, ils ont pu instaurer une collaboration efficace qu'ils comptent bien poursuivre. Ce projet a mis en évidence le potentiel culturel de la région en proposant régulièrement aux habitants et aux touristes des programmes culturels intéressants incitant à la réflexion. Cette expérience s'est aussi révélée très enrichissante pour les personnes participant à la production des pièces, qui ont ainsi renforcé leurs compétences techniques et linguistiques. 

Programme d'échanges

Sept projets artistiques ont été réalisés dans le cadre de ce projet, notamment les «Studios Grande Région», un laboratoire international de théâtre contemporain qui offrait aux jeunes artistes un espace d'expérimentation et de recherche. Citons également le concours d'écriture théâtrale «Les Iroquois», organisé pour des classes du secondaire de la Grande Région sous la direction d’un auteur et metteur en scène bilingue expérimenté, mais aussi le programme «Volante», qui offrait aux jeunes metteurs en scène, dramaturges et réalisateurs l'occasion de travailler sur plusieurs productions dans les théâtres partenaires tout en renforçant leurs compétences techniques, linguistiques et interculturelles.

Sous la coordination du Théâtre national du Luxembourg, six autres grands théâtres ont participé à cette initiative ambitieuse:  le Saarländisches Staatstheater Saarbrücken, le NEST (Centre Dramatique National de Thionville-Lorraine), le Théâtre de Liège, le Chudoscnik Sunergia Eupen, l'Agora Theater de St. Vith et le Theater Trier.

Tatjana Pessoa est une auteur et metteuse en scène belge qui a participé au projet «Total Théâtre». Son projet, intitulé «whatsafterbabel» n'a pas été représenté qu'en anglais, mais dans une combinaison de 11 langues. Cinq acteurs de toute l'Europe ont exploré le labyrinthe de la linguistique à la recherche d'une langue commune.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Total Théâtre» a fait l'objet d’un investissement total de 4 428 879 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 992 995 EUR au titre du programme opérationnel INTERREG IVA «Grande Région» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

17/12/2015