Le projet «Baltic Biogas Bus»: accroître l'utilisation du biogaz dans les bus urbains

Le projet visait à accroître l'utilisation du biogaz dans les bus urbains de la région de la mer Baltique en aidant les villes à élaborer des stratégies d'introduction de bus au biogaz. La phase d'extension du projet visait à mieux positionner les bus au biogaz sur le marché en prônant l'utilisation du biogaz dans les transports et en améliorant le rendement énergétique des bus au biogaz grâce à des «transmissions» hybrides et une technologie de conduite écologique.

Autres outils

 
Le bus bi-articulé hybride (électricité et biogaz) long de 24 mètres, dans les rues de Bergen, en Norvège.  © Skyss Le bus bi-articulé hybride (électricité et biogaz) long de 24 mètres, dans les rues de Bergen, en Norvège. © Skyss

" Grâce au soutien financier de l'UE, nous avons pu démontrer que les bus au biogaz sont le choix tout désigné en matière de transport urbain durable. "

Peter Liss, directeur de la société de transports publics de Västerås

Le projet initial a servi à analyser les niveaux de production de biogaz, les scénarios de croissance et l'infrastructure de distribution, et à effectuer une cartographie de l'infrastructure de biogaz existante et prévue dans la région de la mer Baltique. Les partenaires ont établi des stratégies pour accélérer l'achat de bus au biogaz et rédigé un manuel d'introduction aux bus au biogaz. Des relevés en laboratoire et en conditions de conduite réelles ont confirmé les faibles niveaux d'émissions de cette solution de transport.

Un plan de transport incluant des bus au biogaz a été élaboré pour Tartu (Estonie), et la première station-service de gaz comprimé a été construite. Au cours des trois premières années du projet, le nombre de bus au biogaz dans les villes partenaires est passé de 300 à 600 unités. D'ici 2017, Tartu entend faire rouler les bus urbains exclusivement au biogaz.

Investir dans les bus hybrides

La deuxième phase a comporté des investissements dans différents types de bus hybrides biogaz-électricité désormais en service à Bergen (Norvège) et à Västerås (Suède). Des systèmes de conduite écologique ont été installés dans des bus à Bergen, à Kaunas (Lituanie) ainsi qu'à Rzeszów et Tychy (Pologne), et ont été utilisés pour la formation à la conduite basse consommation. À Niepołomice (Pologne), une installation mobile a été construite afin de porter la qualité du biogaz brut des décharges au même niveau que celle du carburant pour les transports. Elle a ensuite été testée sur les bus.

Le rapport final évalue les investissements et fournit une analyse socio-éco-environnementale de la production de biogaz et de sa transformation en carburant.

Les deux phases étaient axées sur la communication et les relations avec les parties prenantes. Elles ont abouti à la création d'un site Internet, de bulletins d'information et de fiches techniques régulièrement mis à jour. Les informations sur le Baltic Biogas Bus, ses résultats, les meilleures pratiques des partenaires et la production de biogaz ont été présentées lors de séminaires sur le projet et d'évènements publics internationaux. Le projet a également été mentionné dans des magazines et journaux.


Investissement total et financement de l'UE

Les projets «Baltic Biogas Bus» et «More Baltic Biogas Bus» ont fait l'objet d'un investissement total de 7 405 670 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 4 565 627 EUR au titre du programme pour la région de la mer Baltique pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

01/02/2016