La rénovation et la coopération transfrontalière au service de l'attrait touristique dans le moyen Oder

Le projet consistait à étendre et construire des installations portuaires le long du fleuve Oder pour créer des débouchés touristiques de part et d'autre de la frontière germano-polonaise. Deux bateaux ont été achetés. Ils offrent des croisières dans la vallée du moyen Oder.

Autres outils

 
Les croisières fluviales attirent les touristes dans région revitalisée du moyen Oder. © Commune de Nowa Sól Les croisières fluviales attirent les touristes dans région revitalisée du moyen Oder. © Commune de Nowa Sól

" [Le projet] entraîne la régénération économique, sociale et urbaine de zones détériorées, notamment les quartiers portuaires, et contribue au retour des amateurs de tourisme nautique sur le fleuve. "

Beata Kulczycka, hôtel de ville de Nowa Sól

Environ cinq mille touristes font une croisière sur le fleuve chaque année et le nombre d'amateurs de sports nautiques utilisant les infrastructures portuaires a augmenté de 40 %. «Des ports d'escale et de plaisance ont été construits sur les deux rives du fleuve en Pologne et en Allemagne, revitalisant la zone», indique Beata Kulczycka de l'hôtel de ville de Nowa Sól, l'un des bénéficiaires du projet.

De nouveaux ports pour de nouvelles perspectives

En particulier, des infrastructures portuaires ont été construites à Bytom Odrzański, Nowa Sól et Cigacice en Pologne, générant six emplois, mais également à Francfort-sur-l'Oder où un autre emploi a été créé. Outre les services de base relatifs à l'accostage des embarcations, ces ports offrent aussi des services de loisirs avec des établissements de restauration et des installations de barbecue.

Pour compléter ces aménagements, deux bateaux de plaisance, le Zefir et le Laguna, ont été achetés et proposent un itinéraire sur le moyen Oder, depuis Głogów jusqu'à Kostrzyn nad Odra. En impliquant les municipalités polonaises et allemandes des régions de Lubuskie et du Brandebourg, le projet a aussi contribué à éliminer les barrières entravant le développement des infrastructures de transport transfrontalières. C'est pourquoi ce tronçon de plus de 220 km sur l'itinéraire de la vallée du moyen Oder  «est unique dans la région et peut s'avérer très intéressant pour les différents groupes cibles», explique Mme  Kulczycka.

Vendre la rivière

Par ailleurs, des activités conjointes de marketing promotionnel ont été réalisées, notamment la création de sites web et la publication de guides et de cartes bilingues (en polonais et en allemand). Une campagne d'affichage germano-polonaise commune a aussi été lancée dans plusieurs villes et localités. L'objectif était de faire ressentir aux visiteurs «le caractère unique du paysage naturel et culturel de la région», signale Malwina Nastaj-Czechanowska du service polonais d'intégration et de promotion de l'Europe. «Nous avons enfin la possibilité d'offrir un produit touristique complexe.»


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Oder for Tourists 2014» a fait l'objet d'un investissement total de 7 337 362 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 6 746 120 EUR au titre du programme opérationnel «Pologne-Allemagne» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

24/06/2015