Un soutien académique aux transferts de technologies dans le secteur des énergies vertes

Le projet Énergie verte encourage l'innovation, la recherche et le développement technologique en stimulant les transferts de connaissances et la coopération entre l'université de Zielona Góra et l'université de technologie de Brandebourg. En renforçant l'accès au savoir scientifique et la collaboration entre les universités à la frontière germano-polonaise, ce projet devrait être un moteur du développement économique.

Autres outils

 
les installations de production d'énergie renouvelable qui ont vu le jour grâce au projet Énergie verte © projet ‘Énergie verte’ les installations de production d'énergie renouvelable qui ont vu le jour grâce au projet Énergie verte © projet ‘Énergie verte’

" Les énergies renouvelables sont une source d'énergie inépuisable... Sans compter que ce sont aussi des énergies propres qui ne produisent pas les toxines et autres substances polluantes néfastes pour l'environnement générées par les énergies non renouvelables. Désormais, bon nombre de pays font confiance aux sources d'énergie renouvelable pour approvisionner en électricité les habitations, les entreprises et les transports, dans un plus grand respect de l'environnement. "

Prof. Grzegorz Benysek, université de Zielona Góra

Le projet se compose de deux volets. Le premier, qui concerne l'efficacité de l'énergie thermique dans les bâtiments résidentiels, passe par la construction de deux bâtiments expérimentaux répondant au même cahier des charges, sauf que l'un des deux bâtiments est une structure bois dotée d'une capacité calorifique faible, alors que l'autre est une structure en béton dotée d'une capacité calorifique plus élevée. En outre, les bâtiments sont équipés d'échangeurs de chaleur air/air et de puits canadiens, ce qui permet aux partenaires d'offrir les solutions de construction les plus avantageuses eu égard à l'analyse du cycle de vie et aux critères de coût du cycle de vie.

Le second volet porte sur le développement d'infrastructures transfrontalières bénéfiques à l'environnement. Il est assorti de mesures visant à généraliser l'utilisation des énergies renouvelables dans les habitations et les véhicules. Deux installations fonctionnant grâce aux énergies renouvelables ont été mises au point à des fins de démonstration et un laboratoire mobile à très faibles émissions de nuisances sonores et de substances nocives a été construit pour pouvoir être transporté d'une université à l'autre et faciliter ainsi les échanges entre les étudiants.

Une utilisation judicieuse des surplus d'énergie

Deux bornes de recharge du laboratoire mobile approvisionnées par les installations existantes ont été prévues et sont mises à la disposition de tous les usagers. Les surplus d'énergie servent à l'alimentation des laboratoires dans les deux universités qui sont désormais dotées de matériel de production d'énergie propre.

Une plateforme multimédia accessible au public permet le contrôle en ligne des installations et présente les dernières nouveautés du projet. De cette manière, les habitants pourront être mieux informés sur les ressources solaires et éoliennes qui existent dans leur région et soupeser les avantages que comporterait la réalisation de travaux destinés à doter leur habitation d'équipements utilisant des énergies renouvelables.

Des réunions et conférences de presse ont été organisées et du matériel promotionnel a été produit. Par ailleurs, le projet a donné lieu à quatre mémoires de fin d'études.

Recherches supplémentaires

En s'appuyant sur les installations, les partenaires poursuivront leurs recherches communes sur la production d'énergie à partir de sources non conventionnelles, sur l'utilisation de l'énergie électrique et sur les ressources éoliennes. Ce travail conjoint devrait déboucher sur une coopération permanente entre les universités.


Investissement total et financement UE

Le projet «Énergie verte» a fait l'objet d'un investissement total de 1 076 561 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 915 077 EUR au titre du programme de coopération transfrontalière «Pologne – Allemagne (Lubuskie-Brandebourg)» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

14/09/2015