Extension d’envergure du réseau d’approvisionnement en eau dans les Tropiques

Un projet de 30 ans portant sur l’acheminement d’eau de l’Est de l’île de la Réunion, au beau milieu de l’océan Indien, vers son littoral occidental, plus sec, profite à l’irrigation des terres agricoles et aux habitants de cinq villes.

Autres outils

 

Cet ambitieux projet d’irrigation de la côte occidentale a été initié en 1983. La phase finale du projet marque la fin des problèmes d’approvisionnement en eau dans l’ouest de la Réunion, au grand bénéfice des 7 500 hectares de terres agricoles et des habitants des villes de Le Port, La Possession, Saint Paul, Saint Leu et Trois Bassins.

Un nouvel élan pour l’agriculture et l’industrie

Une fois les travaux terminés, les nouvelles infrastructures permettront d’accroître le volume d’eau acheminé d’est en ouest. De 2,4 m3 par seconde en 2007, il passera alors à 6,3 m3 par seconde. L’aboutissement du projet devrait enfin permettre aux secteurs agricole, économique et industriel de la côte occidentale de développer tout leur potentiel. Les habitants de la côte, le secteur agricole au sens large et de la culture de la canne à sucre en particulier, ainsi que le secteur de la production de rhum, seront les principaux bénéficiaires de ces nouvelles infrastructures.

L’ensemble du projet implique la construction de 30 km de tunnels, de 42 km de conduites souterraines, d’un réservoir d’une capacité de 50 000 m3 et de 40 réservoirs de rétention, dont les capacités varient de 3 000 m3 à 12 000 m3. Par ailleurs, quatre stations de collecte des eaux sont construites sur la côte est de l’île et 8 points de distribution d’eau courante seront installés sur la côte ouest.  

Amélioration de la qualité de vie des îliens et création d’emplois

Le projet implique une utilisation plus rationnelle et plus équilibrée des eaux souterraines et de surface de l’île. Une fois le projet achevé, différentes améliorations seront mise en œuvre sur le plan environnemental afin de restaurer les rivières dans leur état original. En outre, l’eau des nappes phréatiques et des rivières de la côte occidentale sera moins exploitée et celles-ci pourront donc retrouver leur état naturel, ce qui constitue un autre avantage significatif pour l’environnement.

Parallèlement à l’amélioration de la qualité de vie des îliens, le projet devrait conduire à la création de 1 000 emplois temporaires pendant sa phase de construction et donner un nouveau souffle à la compétitivité économique de l’île, tout en améliorant la convergence.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Irrigation du littoral ouest» dispose d’un budget total de 1 088 946 016 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 70 567 457 EUR au titre de la priorité «Améliorer la compétitivité de la Réunion: organisation du territoire de l’île sur la base des nouveaux paramètres de performance» du programme opérationnel «Réunion» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

15/10/2013