L’Université de la Grande Région ouvre des opportunités transfrontalières pour étudiants et chercheurs

Un projet de coopération joignant six universités dans quatre pays a pour but d’améliorer la mobilité des étudiants, des chercheurs et des enseignants, enrichir les cours et les profils de recherche, et renforcer la réputation et l’attrait des universités partenaires et de la région.

Autres outils

 
L’Université de la Grande Région ouvre des opportunités transfrontalières pour étudiants et chercheurs L’Université de la Grande Région ouvre des opportunités transfrontalières pour étudiants et chercheurs

L’objectif principal du projet UniGR était de créer un espace d’enseignement supérieur et de recherche transfrontalier. Ce réseau rassemble quelques 125 000 étudiants et près de 6 500 enseignants et  chercheurs. Les échanges s´y déroulent en  allemand, français et luxembourgeois, mais également en anglais.

Des résultats concrets facilitant un échange transfrontalier

De nombreuses mesures ont été mises en place qui permettent de dépasser les barrières structurelles freinant la coopération et la mobilité, par exemple :

  • Un statut étudiant UniGR permettant aux étudiants de l’une des universités partenaires de s’inscrire gratuitement dans une autre université partenaire du projet.
  • Des fonds de mobilité, qui visent à soutenir les déplacements des étudiants et doctorants vers des universités partenaires pour des raisons pédagogiques ou scientifiques, par exemple, la participation à un cours ou à une conférence.
  • Des outils pour créer des coopérations dans la formation doctorale : un modèle  de convention pour les Cotutelles de thèse, un guide comparatif des systèmes de formation doctorale, et un label de doctorat européen UniGR.

Parmi les autres résultats du projet se trouvent l’établissement d’un calendrier académique commun, la création d’un catalogue complet de l’offre de formation des universités partenaires, la mise en réseau des bibliothèques universitaires, et un guide de la mobilité à destination des étudiants. Les chercheurs peuvent aussi bénéficier d’une liste des équipements de recherche présents dans les universités partenaires et d’un guide sur la « propriété intellectuelle ».

En parallèle, de nombreuses manifestations ont été organisées, tant pour les étudiants (Journée de l´étudiant, université d´automne), que pour les doctorants (European Doctoriales, Early Stage Researchers’ Days) ou pour les enseignants-chercheurs. En conséquence, la visibilité de l´Université de la Grande Région a été fortement développée au cours du projet.

Perspectives

Les résultats du projet UniGR ont été évalués par l´European University Association (EUA), ce qui a permis d´orienter au mieux la pérennisation du projet. L’objectif de la pérennisation de « l’Université de la Grande Région » est de bénéficier des résultats du travail réalisé dans le cadre du projet Interreg pour faire vivre et développer plus intensément une collaboration fructueuse entre les universités partenaires. L’UniGR a pour ambition d’être le modèle de groupement universitaire transfrontalier européen. Les retombées attendues sont une plus grande attractivité pour les universités partenaires et pour la Grande Région.

Les partenaires du projet sont les universités suivantes : Université de Liège, Belgium ; Université de Luxembourg, Luxembourg ; Université de Lorraine, France ; Université du Saarland, Université technique de Kaiserslautern, et Université de Trier, Germany.

 « Avec l’Université de la Grande Région, nous avons créé un solide réseau dont les principales mailles entre les universités partenaires ont désormais été tissées. L’idée d’une « cause commune » s’est à présent établie jusqu’aux niveaux les plus élevés de la hiérarchie. Nous avons reconnu le grand potentiel que représente une coopération au sein du groupement. Le tout est plus que la simple addition de ses composants. »

Prof. Dr. Volker Linneweber, Président de l’Université du Saarland


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Université de la Grande Région» bénéficie d’un investissement total de 6 425 281,54 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional, au titre du programme opérationnel «Grande Région» pour la période de programmation 2007-2013, s’élève à 3 212 640,77 EUR.


Date de rédaction

12/05/2014