Matériel sur mesure pour milieux extrêmes

Pour s’adapter aux besoins spécifiques du secteur pétrolier et gazier, une petite et moyenne entreprise (PME) du Languedoc-Roussillon retrousse ses manches, s’agrandit, et décide de travailler en partenariat avec ses clients. En étant à leur côté dès la conception de leur projet.

Autres outils

 
Vannes papillons pour un arrêt de raffinerie située en pleine mer dans le Golfe de Guinée au Congo. Courtesy of Versaserv Vannes papillons pour un arrêt de raffinerie située en pleine mer dans le Golfe de Guinée au Congo. Courtesy of Versaserv

Une zone industrielle de Bézier, dans le Sud-Est de la France. Un espace flambant neuf de 3 000 m², coiffé de panneaux solaires. A l’intérieur, une série d’éléments de couleur vive qui feraient rêver un passionné de mécanique : réducteurs, vannes à piston ou à soupape, boîtiers fin de course, nivaux à glace, valves, clapets, robinets… L’atelier est équipé des moyens de levage, d’assemblage et de test permettant la maintenance et l’entretien de cette plomberie très sophistiquée. C’est notamment grâce au soutien du Fonds européen de développement régional FEDER que Christophe Antunez, PDG de Versaserv, a pu réaliser ce nouvel atelier.

Sortir de la standardisation

« Sans ce bâtiment, nous ne pouvions nous positionner sur le créneau spécifique que nous souhaitions, à savoir : sortir de la standardisation qui caractérise trop souvent les acteurs des secteurs pétrolier et gazier. Des secteurs porteurs à l’heure où l’énergie devient une des préoccupations principales de l’économie et de la société. Notre valeur ajoutée est la proximité avec le client qui nous permet d’adapter des produits uniques aux contraintes très difficiles que nous rencontrons régulièrement dans les milieux pétrolier et gazier. »

  • Christophe Antunez, PDG de Versaserv

Du ‘sur mesure’ pour un domaine qui n’est pas facile. Les ressources énergétiques se situent souvent dans des zones politiquement sensibles, où les liaisons aériennes peuvent être capricieuses. Le matériel est destiné à des installations situées dans environnements géologiques extrêmes. De plus, certains éléments comme de « simples » vannes doivent résister à des conditions d’utilisation extrêmes de cryogénie (-100°) et de dégagement de vapeur (+570°) exigeant un niveau de résistance hors du commun.

Les atouts du partenariat

Le maître mot, chez Versaserv, c’est le partenariat. Ses techniciens ont reçu une formation commerciale afin d’être en mesure d’établir des relations de proximité avec des clients dont ils sont capables de saisir les besoins spécifiques dans tel ou tel cas précis. La collaboration entreprise-client s’établit dès la conception d’un projet.

Christophe Antunez privilégie également les partenariats avec quelques entreprises spécialisées importantes, possédant des secteurs ‘recherche et développement’. La PME de Béziers les représente dans un secteur qu’elles n’investiguaient pas auparavant. En contrepartie, « ces partenariats nous permettent de livrer un projet complet, et surtout d’avoir le support de l’ensemble des bureaux d’études pour assister le nôtre et de réaliser des commandes dans des délais très courts, avec des produits adaptés à chaque client et à chaque utilisation. »

Investissement total et financement de l’UE

Le projet « Fabrication de vannes et robinetteries pour l'industrie pétrolière et gazière à Béziers chez Versaserv » dispose d’un investissement total de 2 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 150 000 EUR au titre du Programme opérationnel « Languedoc-Roussillon » pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

24/02/2014