L’énergie solaire pour la piscine olympique de Metz

188 m2 de panneaux solaires coiffent la toiture de la piscine olympique de la rue Lothaire à Metz. Cette utilisation des énergies douces s’inscrit dans la politique environnementale de la Ville qui favorise les solutions alternatives dans la rénovation des bâtiments communaux. Une manière publique de montrer l’exemple.

Autres outils

 
Panneaux solaires sur le toit de la piscine de Metz Panneaux solaires sur le toit de la piscine de Metz

" En sept ans, le coût global de l’installation des panneaux solaires sera rentabilisé. Nous voulons réduire la consommation énergétique partout où cela est possible et favoriser l’utilisation des énergies renouvelables. Et ces travaux réalisés aujourd’hui représentent également une manière d’anticiper les problèmes d’approvisionnement en énergie dans un monde où les sources fossiles vont se raréfier. "

René Darbois, adjoint au maire de Metz, chargé de l’écologie urbaine

L’installation des capteurs solaires de la piscine Lothaire – une des plus importantes de ce type en Lorraine –, réalisée avec le soutien du FEDER en 2008, couvre une partie des besoins en eau chaude sanitaire et une partie de l’eau du grand bassin. Elle permet ainsi de réduire considérablement la consommation en énergie fossile du bâtiment et limite les rejets de dioxyde de carbone.

Ecologie, Economie

Les capteurs sont posés à 30° et 45° sur une ossature fixée sur la toiture des locaux et recouvrent une surface de 188 m2. Sur le plan écologique, ils permettent une réduction annuelle des émissions de CO2 de 40, tonnes. Le cercle vertueux est également d’ordre économique car les technologies solaires conduisent à une diminution de la consommation de gaz de 120 000 KWh, soit l’équivalent de celle de sept maisons de 125 m2.

Une politique urbaine volontariste

Cette volonté de favoriser le développement durable est une des priorités de la ville. Des travaux d’isolation ont été mis en œuvre dans les bâtiments publics, tels les gymnases les plus énergivores, les quatre piscines et de nombreuses écoles. Ainsi, depuis 2008, l’administration de Metz a diminué ses dépenses en KW/h d’environ 11 %.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet ’’Installation d’une production d’eau chaude solaire’’ dispose d’un budget total de 290 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 47 531 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

30/09/2014