Saint-Brieuc : révolution énergétique pour l’habitat social

La réhabilitation du quartier de l’Europe à Saint-Brieuc concerne 394 logements HLM (habitation à loyer modéré). D’importants travaux d’isolation et de chauffage, la destruction de barres d’immeubles environnantes et les aménagements des espaces extérieurs ont permis de créer un ensemble plus aéré et à dimension plus humaine. Cette ambitieuse rénovation énergétique, qui concrétise un progrès écologique et économique à grande échelle, a été menée en pleine concertation avec les habitants.

Autres outils

 
Le quartier de l’Europe à Saint-Brieuc Le quartier de l’Europe à Saint-Brieuc

" Le logement est un facteur d’insertion sociale, mais aussi un outil économique. Ce projet a permis de faire travailler des entreprises locales, de préserver l’emploi. Les outils du Feder ont été un accélérateur de financement. Nous n’aurions pu pousser aussi loin les travaux de réhabilitation sans cette aide, notamment en raison de la complexité du montage des dossiers. "

Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc

‘’Le quartier change, tout le monde change, on ne se sent pas abandonné’’, dit un jeune habitant du quartier de l’Europe. Terre et Baie Habitat, office public de l’habitat de cette ville bretonne, a mené ici une vaste opération de rénovation nécessitant des interventions aussi bien dans les appartements que dans les halls d’immeubles. Des travaux d’isolation, de nouvelles menuiseries avec apport de double vitrage, le remplacement des chaudières à gaz individuelles par des chaudières basse température ou encore l’introduction d’une régulation électronique et de robinets thermostatiques conduisant à un réglage de chauffage optimal, ont permis à ces bâtiments de répondre aux normes BBC (Bâtiment basse consommation).

Concertation et satisfaction

Le quartier de l’Europe, ainsi que d’autres quartiers voisins, ont été modernisés en deux phases (2008-2009 et 2010-2011). L’ensemble a impliqué des travaux de réhabilitation de certains bâtiments, mais également la destruction des plus vétustes et la construction de nouveaux immeubles. ‘’Le but était d’améliorer le cadre de vie, de rompre avec l’urbanisme des barres, de transformer les immeubles en résidences et de développer une mixité activités-habitat’’, résume Caroline Bouder, responsable de la Communication de Terre et Baie Habitat.

Ces transformations radicales sont aussi le fruit d’une concertation avec les habitants du quartier durant toute la durée du projet. Ateliers et réunions publiques se sont succédés au fil des mois afin d’informer et de donner la parole aux personnes concernées. Résultat : les enquêtes de satisfaction menées dans le quartier de l’Europe (171 évaluations, soit 50 % des foyers) donnent une note moyenne de ‘’très satisfaisant’’ (16/20) pour le déroulement et l’évaluation des travaux.

Côté budget

Les travaux de réhabilitation du quartier de l’Europe se sont élevés à 47 000 EUR par logement. Pour Caroline Bouder, ‘’les locataires verront leur facture énergétique baisser en moyenne de 350 EUR par an. La consommation de leur appartement sera tout simplement divisée par deux. L’ensemble permettra d’économiser l’équivalent de 120 tonnes de pétroles et 296 tonnes de CO2 par an. Le jeu en valait la chandelle… Nous sommes en Bretagne, dans une ville où beaucoup de logements datent des années cinquante et ont grand besoin d’être rajeunis et repensés’’.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet ‘’Réhabilitation de 394 logements – Quartier Europe – Saint Brieuc” dispose d’un budget total de 9 500 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 116 000 EUR au titre de l’objectif Réhabilitation des logements sociaux pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

30/09/2014

Vidéos