Révolution autour des énergies renouvelables en Alsace

Energivie met en œuvre des stratégies innovantes de développement durable dans la région alsacienne, en France. Ce projet, cofinancé par le FEDER, par le Conseil régional d’Alsace et par l’ADEME, améliore la visibilité des énergies renouvelables dans la région, en particulier l'énergie solaire et le bois-énergie.

Autres outils

 
La production d'énergie renouvelable, une priorité pour l'Alsace La production d'énergie renouvelable, une priorité pour l'Alsace

«Grâce au projet Energivie, le chauffage respectueux a fait son entrée, sous la forme de chauffe-eau à bois dans des habitations de La Petite Pierre près de Strasbourg, dans le centre de vacances Ambroise Croizat et dans une maison de retraite.»
Le maire de La Petite Pierre

Ce projet a permis l’installation de 1 000 chauffe-eau solaires individuels en 2003 et de 10 000 m² de capteurs solaires en 2004. Des incitants financiers ont par ailleurs été introduits afin de promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables dans le secteur du tourisme et de l'agriculture. Des bourses ont également été octroyées à des étudiants en ingénierie et en architecture de l'INSA travaillant sur l’utilisation des énergies renouvelables.

Créer l’offre et la demande

La gestion directe de ce projet a été assurée par le Conseil régional d'Alsace, qui a renforcé les partenariats locaux, en particulier avec des communes et d'autres autorités locales de la région.

Le Conseil régional d’Alsace a poursuivi trois objectifs majeurs:

  • promouvoir les sources d’énergie solaire et bois-énergie – Cet objectif a été réalisé en mettant en place un système de facilitateurs régionaux en vue de promouvoir les investissements dans les installations d'énergies renouvelables et de réaliser des expériences dans le domaine du biogaz, de la faible consommation énergétique dans les bâtiments et des toitures avec cellules photovoltaïques intégrées;
  • stimuler la demande en énergies renouvelables – S’agissant de cet objectif, une campagne publicitaire «grand public» a été organisée en vue de lancer pour la première fois une opération de financement citoyenne. Par ailleurs, des expériences d’utilisation énergétique ont été menées dans 12 anciens bâtiments de Mulhouse, tandis que les perspectives futures dans le domaine des énergies renouvelables ont fait l'objet d'études;
  • utiliser les énergies renouvelables pour stimuler l'économie – À cette fin, le projet a mis en place un cluster dédié aux énergies renouvelables (Energivie) et créé un système français de label pour les «bâtiments basse consommation».

Assurer la continuité

Conséquence directe du projet, les énergies renouvelables ont le vent en poupe en Alsace. Les résultats positifs du projet ont accéléré la création d’une politique régionale axée sur la promotion et le développement des énergies renouvelables.

La participation du secteur privé à cette stratégie a stimulé l’offre d'installations et de services utilisant les énergies renouvelables. L’image des nouvelles formes durables d'énergie s'est améliorée grâce, en partie, à la publicité dont a bénéficié le projet à l'occasion d'Intersolar, le salon international de l'énergie solaire de Freiburg, et à la publicité assurée lors d’une foire commerciale annuelle destinée aux acteurs du secteur des énergies renouvelables dans la région alsacienne.

Les bâtiments basse consommation font à présent aussi partie des compétences du comité de direction du projet, qui poursuit et étend ses activités. Un bulletin d'information Energievie est publié régulièrement tandis que le cluster éponyme continue de rechercher de nouvelles pistes.

Date de rédaction

16/12/2009