Réduire la consommation d’énergie des logements publics

Un projet visant à reconstruire et rénover un grand lotissement de logements publics dans le sud de la France a permis d’améliorer de manière significative son efficacité énergétique et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Autres outils

 
Partie du lotissement rénové Torcatis à Perpignan Partie du lotissement rénové Torcatis à Perpignan

La Résidence Torcatis, située dans la ville de Perpignan, a été construite dans les années 1970, lorsque les normes d’isolation et d’efficacité énergétique n’occupaient pas encore la même place dans les priorités politiques qu’au 21e siècle.

euf bâtiments comprenant quelque 184 appartements ont été démolis dans le cadre de ce projet et remplacés par de nouvelles constructions abritant 105 appartements. Ce projet impliquait également la rénovation de 10 bâtiments supplémentaires, comptant 164 appartements pour 734 habitants. Au total, le projet a permis de créer 269 appartements à faible consommation d’énergie, neufs ou rénovés.

Les travaux de rénovation comprenaient l’installation de fenêtres à faible perte de chaleur, l’isolation thermique des toits et des murs extérieurs, l’installation d’une chaudière à condensation et d’un système de chauffage de l’eau fonctionnant à l’énergie solaire sur les toits des bâtiments.

Réduire les factures de chauffage des locataires

Grâce aux investissements, l’utilisation énergétique du lotissement a été réduite de 187 kW (kilowatts) en moyenne par année par mètre carré d’espace résidentiel allant jusqu’à 50 kW/m². Dans le même temps, les émissions de dioxyde de carbone ont chuté d’une valeur annuelle de 41 kg par mètre carré à seulement 1 kg/m². Ces améliorations permettent de réduire les factures de chauffage d’au moins 150 euros par an pour chaque appartement.

Le projet avait également pour but d’informer les résidents du lotissement sur la façon dont ils pouvaient améliorer leur gestion énergétique et réduire leur consommation.

Le gestionnaire du projet Eric Serin a déclaré que le projet de rénovation s’était révélé un succès sur le plan technique et que la gestion financière du projet entre plusieurs partenaires avait été menée à bien de manière exemplaire. Le projet a donné un nouveau souffle au vieux parc immobilier et permis à 164 familles de vivre dans un environnement agréable avec de faibles factures de chauffage.

«En investissant rapidement dans la durabilité énergétique de vieux parcs immobiliers, nous serons en mesure de faire des économies et d’améliorer le pouvoir d’achat des locataires et la durabilité de la planète.»

-  Eric Serin, gestionnaire du projet


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Efficacité énergétique dans le logement social à Perpignan» a fait l'objet d'un investissement total de 8 528 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 804 682 EUR au titre du programme opérationnel «Languedoc-Roussillon» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

24/02/2014