Préservation d’un joyau du littoral

L’avenir du Lido de Sète, une bande sableuse de 12 km de long située sur le littoral méditerranéen de France, est entre de bonnes mains: des fonds ont été alloués pour arrêter le processus d’érosion, renforcer les dunes et créer des installations pour le tourisme.

Autres outils

 

L’objectif du projet sera de veiller à ce que le patrimoine écologique du site soit préservé, et, parallèlement, de mettre en place d’autres infrastructures de façon à ce que les autochtones et les touristes puissent profiter de ce joyau de la nature, sans endommager l’environnement.

Une vague d'amélioration

La spectaculaire plage de sable se situe entre l’étang de Thau et la Méditerranée. Ces dernières années, la plage a été soumise à une pression croissante, provenant de diverses sources, principalement la croissance démographique, le tourisme, l’augmentation du trafic et les perturbations des écosystèmes, qui risquent de mettre en péril son fragile équilibre naturel.

En réponse à ces risques, le projet a défini trois grands domaines d'action. Premièrement, il préservera le site actuel et endiguera le processus d'érosion en déversant d’importantes quantités de sable, en reculant la route de la plage, et en reconstituant le système dunaire sur la partie haute de la plage. La digue fera 2 à 3 mètres de haut et 20 mètres de large, et la plage s’étirera sur une largeur de 70 mètres, offrant ainsi plus d’espace aux visiteurs.

Des réaménagements au profit d’une meilleure qualité de vie

Pour améliorer l’accès, des ronds-points seront construits le long de la route littorale pour fluidifier le trafic, les zones de parking seront réorganisées et améliorées, et des modes d’accès alternatifs seront mis en place. Des zones paysagères embelliront également l’ensemble. D’autres éléments doivent mis en œuvre en cours de projet, comme un réseau de sentiers réservés aux piétons et cyclistes, ainsi que des toilettes. Un monument historique, qui n’avait jusqu’à aujourd’hui pas été préservé, sera rénové, offrant ainsi un autre point d’intérêt au site.

Prise en considération des aspects économiques et environnementaux

On compte, parmi les bénéfices attendus pour la population et les entreprises locales, un effet positif et durable sur le tourisme, un trafic plus fluide et la protection des dunes et de l’étang. En termes d’emploi, 60 postes seront créés au cours de la phase de mise en œuvre, 28 pendant la phase d’exploitation. Tout au long du développement de l'ensemble du projet, les principes d’action préventive et de correction seront strictement appliqués, notamment grâce à une gestion intégrée du littoral et à la réhabilitation de la dynamique hydrologique naturelle du site.

Date de rédaction

24/01/2011