Poitiers investit dans un réseau de transports en commun plus efficace

Afin de donner un nouveau souffle à son réseau de transports urbains, la ville de Poitiers a lancé un plan ambitieux d'aménagement urbain qui fait la part belle aux bandes de circulation dédiées et aux infrastructures de transports en commun reposant sur l'utilisation du bus (ou BHNS – Bus à haut niveau de service).

Autres outils

 
viaduc Léon Blum, Poitiers  © Communauté d'agglomération de Poitiers viaduc Léon Blum, Poitiers © Communauté d'agglomération de Poitiers

" Le viaduc Léon Blum joue un rôle dans la lutte contre le changement climatique. Sur ce tronçon, les bus rejetteront moins de gaz à effet de serre et la réduction du trafic automobile entraînera une baisse supplémentaire de la pollution. De plus, l'utilisation de la piste cyclable sur le viaduc contribuera également à une diminution des émissions de CO2. "

Laurent Fonteneau, responsable du service mobilité et transport de la ville de Poitiers

Grâce à un réseau de transports collectifs respectueux de l'environnement et hautement performants qui relient les grands axes de la ville, les navetteurs se rendant à Poitiers ou dans sa périphérie peuvent désormais laisser leur voiture au garage.

Un nouveau viaduc au cœur du réseau

Ouvert à la circulation en février 2014, le viaduc Léon Blum est l'un des principaux piliers du nouveau système de transport puisqu'il assure la jonction entre les quartiers ouest de Poitiers, densément peuplés, et son centre-ville. Il est doté de voies de circulation réservées aux bus, de pistes cyclables et de trottoirs, ce qui n'était pas le cas de l'ancien viaduc, la «passerelle des Rocs», construit en 1952. 

Plusieurs lignes de bus empruntent déjà le nouveau viaduc sur lequel circuleront également les véhicules de la ligne A du nouveau service BHNS qui relieront la zone de Mignaloux-Beauvoir à celle de Chasseneuil-du-Poitou. L'arrêt BHNS situé sur le viaduc garantira un accès aisé à la principale gare de Poitiers qui, lorsqu'elle sera également desservie par la future ligne à grande vitesse Sud-Ouest Tours-Bordeaux, contribuera à améliorer le maillage du réseau de transport. 

Le viaduc Léon Blum a été salué à travers le monde pour son architecture visionnaire et ses techniques de construction innovantes qui en font un nouvel élément distinctif de Poitiers.

Un service de transport rapide par bus reliant les grands axes de la ville

Alors que l'aménagement des voies réservées aux bus est déjà bien avancé, les trois nouvelles lignes de «bus à haut niveau de service» (BHNS, ou service de transport rapide par bus, à savoir un système de transport par bus doté d'infrastructures spéciales pour garantir une plus grande efficacité du réseau et prévenir les retards) constitueront le fer de lance du plan de développement urbain de la ville. Ces trois lignes de bus interconnectées, dont l'une a déjà été mise en service, couvriront un trajet de 48 km. Les bus, dont la circulation sera prioritaire, desserviront les trois grands axes de la ville avec une fréquence de passage comprise entre 6 et 15 minutes. Les deux autres lignes devraient être ouvertes fin 2017.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «BHNS/Léon Blum» a fait l'objet d'un investissement total de 28 000 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 4 500 000 EUR au titre du programme opérationnel «Poitou-Charentes» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

21/12/2015