Transfert pan-européen de bonnes pratiques dans l’innovation rurale

RegioStars 2012 FinalistLe projet RUR@CT est un réseau de régions européennes réunies dans la volonté de renforcer l’efficacité et l’effectivité du développement rural grâce au transfert de bonnes pratiques dans le domaine de l'innovation rurale.

Autres outils

 

Le réseau RUR@CT compte 32 régions membres et 30 régions partenaires ayant des caractéristiques socio-économiques similaires. Le réseau offre la possibilité de partager expériences et bonnes pratiques et de les exporter vers d'autres régions où elles sont adaptées au contexte local et mises en œuvre.

Au sein du réseau RUR@CT, le terme «innovation rurale» ne se limite pas à son acception technologique. Il est entendu au sens large, économique, social et/ou organisationnel.

Renforcer l’efficience du développement rural

L’objectif principal du réseau est de renforcer l’efficacité et l’efficience des politiques de développement rural à l’échelon des régions grâce au transfert réussi de bonnes pratiques entre les régions européennes.

RUR@CT s’appuie sur une base de données en ligne qui met actuellement à disposition 155 bonnes pratiques liées à l'innovation rurale. Cette base de donnée est organisée en domaines: «Accessibilité et infrastructures», «Développement des services à la population», «Défis démographiques», etc. Chaque bonne pratique y est décrite, analysée et classée en fonction de son degré d’innovation et de sa transférabilité.

Une méthodologie innovante

La méthodologie mise en œuvre dans le cadre de RUR@CT vise à garantir efficacité et durabilité en détaillant toutes les étapes nécessaires pour réaliser un transfert ainsi que le rôle des régions important ou exportant une bonne pratique.

Le résultat des efforts de RUR@CT et la réalisation de ses objectifs se manifestent dans le développement de quelque 40 plans d’action inspirés de bonnes pratiques des «régions exportant». Ces plans d’action jouent le rôle de catalyseur dans le développement de politiques régionales innovantes puisqu’ils définissent les conditions et la structure de la mise en œuvre de ces politiques.

Le transfert de bonnes pratiques rend possible l'émergence de projets de développement rural innovants et concrets menés par différentes parties prenantes: petites et moyennes entreprises, autorités locales, société civile et institutions de recherche.

Dans le domaine de «l’innovation environnementale» par exemple, il est prévu de transférer de la région du Bade-Würtemberg (Allemagne) au Limousin (FR) une bonne pratique portant sur des initiatives de sensibilisation aux économies d'énergie dans les lycées.

Dans le domaine de «l’innovation organisationnelle», le Limousin (FR) applique une bonne pratique issue du Jämtland (SE) et développée dans le secteur de la laine. Elle doit permettre d’améliorer l’organisation et la structuration et le marketing de cette activité à l'échelon régional. .

L’existence d’une base de données complète de bonnes pratiques sur toutes les dimensions de l’innovation rurale régulièrement actualisée garantit la durabilité de ce projet. L’existence de cette base de données et d’une méthodologie détaillée doit permettre de futurs transferts et garantir la mise en œuvre des bonnes pratiques transférées.

Coût total et participation UE

Le projet «RUR@CT – Région actrices de l’innovation rurale» dispose d’un budget éligible total de 2 000 000 EUR, le Fonds de développement régional européen contribuant à hauteur de 1 000 000 EUR pour la période 2007 - 2013.

Date de rédaction

01/01/2007