MONNA: la surveillance de la nature, un domaine de spécialisation intelligente

Là où d’autres voient des entraves, MONNA entrevoit la possibilité de différentier un territoire, de le rendre plus compétitif et plus attractif. Il mise pour cela sur la coopération transfrontalière dans le domaine des TIC et des technologies de géolocalisation au service de la recherche environnementale.

Autres outils

 
MONNA analyse les migrations aviaires grâce aux nouvelles technologies européennes de géolocalisation au travers de la création d’un laboratoire vivant. MONNA analyse les migrations aviaires grâce aux nouvelles technologies européennes de géolocalisation au travers de la création d’un laboratoire vivant.

" La valeur spécifique du projet réside dans sa capacité à concilier les aspects économiques, sociétaux et environnementaux dans une zone qui exige une proposition de développement territorial différente des solutions traditionnelles. "

Jokin Garatea

L’Aquitaine et le Pays Basque sont deux régions majoritairement rurales, morcelées par des montagnes escarpées. Qui plus est, ce territoire est aussi une réserve de biosphère, ce qui veut dire qu’il est soumis à de strictes restrictions gouvernementales concernant les activités possibles sur le plan du développement économique. En vertu du principe de spécialisation intelligente, le projet MONNA a su débusquer dans ces apparentes limitations une occasion unique de développer des activités de recherche, ce qui a débouché sur de nombreuses initiatives entrepreneuriales transrégionales.

La nature, source d’opportunités cachées

MONNA est un projet de recherche portant sur l’observation des oiseaux. Il entend développer des application de surveillance de la nature en utilisant la technologie européenne de géolocalisation. Ce projet, qui place l’Europe à l’avant-garde de la recherche dans le domaine de la surveillance de la nature, ouvre aussi des perspectives d’activités dans la région et renforce l’efficacité des politiques publiques de gestion environnementale et de préservation de la nature.

C’est avant tout un projet varié associant recherche de pointe sur les technologies de surveillance de la nature, formation et éducation, essais techniques, mise en place de projets innovants et ouverture de nouveaux débouchés touristiques.

Pour cela, le projet est fortement axé sur la coopération transfrontalière et la spécialisation intelligente en milieu rural. Par ailleurs, il a élaboré une stratégie globale combinant des activités de haute technologie et des activités économiques traditionnelles dans le but de pouvoir transférer les résultats vers d’autres régions du monde situées dans un environnement comparable.

Résultats

Cette expérience entrepreneuriale a débouché sur un laboratoire vivant qui sert aujourd’hui de plateforme technique et de recherche pour tester les solutions TIC de dernière génération. Qui plus est, ce laboratoire vivant a contribué à la création d’un centre entrepreneurial capable d’attirer des talents internationaux, ce qui multiplie encore les possibilités d’activités. Enfin, cette plateforme est essentielle pour garantir la préservation de cette région naturelle unique en son genre.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «MONNA: A Smart Specialization GROWTH» a fait l’objet d’un investissement total de 1 019 851,34 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 662 903,35 EUR au titre du programme opérationnel «France-Espagne-Andorre» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

15/11/2014

Vidéos