Les sous-produits de coquillages marins, une ressource clé pour la création de récifs artificiels dans la Manche

Des travaux cherchent à améliorer la biodiversité de l'écosystème marin dans la Manche. C'est ainsi qu'un récif pilote a été installé et observé. Les résultats du projet et son impact sur la biodiversité marine ont ensuite été présentés lors d'une conférence internationale.

Autres outils

 
Un projet financé par le FEDER améliore la biodiversité de l'écosystème marin de la Manche. Un projet financé par le FEDER améliore la biodiversité de l'écosystème marin de la Manche.

" Le projet RECIF vise à améliorer l'écosystème de la région de la Manche ainsi que la gestion de nos ressources marines. "

Le projet RECIF, impliquant une coopération étendue entre des partenaires français et anglais, est axé sur la réutilisation de sous-produits de coquillages marins dans des récifs artificiels en béton. Il vise à améliorer l'utilisation des ressources et des sous-produits marins, en particulier les coquillages vides, afin de créer des matériaux de construction innovants pour les récifs artificiels. Ces récifs seront ensuite testés dans la Manche, dans l'espoir d'y améliorer la biodiversité.

L'innovation au secours de la diversité

Afin d'améliorer la gestion des ressources marines ainsi que l'écosystème aux abords des côtes de la Manche, le projet RECIF vise à:

  • apporter une valeur ajoutée aux ressources et sous-produits marins (coquillages vides);
  • développer des matériaux de construction innovants à partir de sous-produits marins pour la création de récifs artificiels; et
  • déployer ces récifs artificiels dans la mer afin d'améliorer la biodiversité et la production de l'écosystème de la Manche.

Le projet RECIF comprend la participation de huit partenaires français et britanniques. Il est soutenu par les autorités régionales de Basse-Normandie.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «RECIF Reuse of marine shell byproducts in concrete artificial reefs» a fait l'objet d’un investissement total de 2 763 259 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 381 629 EUR au titre de la priorité 2 du programme opérationnel «France (Manche) – Angleterre» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

25/01/2016