Gestion conjointe et développement écologique des zones naturelles transfrontalières

RegioStars 2012 FinalistUn système de gestion transfrontalière a été mis en place dans le but de protéger le parc naturel transfrontalier du Hainaut (PNTH), situé à cheval sur la région belge de Wallonie et la région française du Nord-Pas-de-Calais, et faire ainsi la promotion de son développement socio-économique.

Autres outils

 

Le PNTH se situe au cœur d’un réseau de grands pôles urbains formés par les villes de Lille, Tournai, Mons et Valenciennes/Douai. Elle comprend deux parcs naturels répartis de part et d’autre d’une frontière internationale et d’une voie navigable majeure: le Parc naturel régional Scarpe-Escaut (PNRSE) du côté français et le Parc naturel des Plaines de l’Escaut (PNPE) du côté belge. La zone couvre quelque 70 000 ha et regroupe une centaine de villes et de villages, représentant une population totale de quelque 250 000 habitants.

Cette zone, riche d’un vaste patrimoine naturel, paysager, architectural et culturel, réparti des deux côtés de la vallée de l’Escaut, fait face à un certain nombre de défis environnementaux. Dans ce cadre, le projet PNTH a été mis sur pied afin de rassembler toutes les parties prenantes de la région dans le but de mieux comprendre, protéger, développer et gérer ses intérêts.

Un programme de gestion conjointe pour faire face aux problématiques majeures

Au cours de la période 2007-2011, un programme de gestion conjointe a été mis sur pied dans cette région transfrontalière. Celui-ci a examiné la résolution de problématiques diverses, allant de l’aménagement du territoire à l’organisation institutionnelle, en passant par la mobilisation d’équipes techniques et les relations avec les élus et les parties prenantes au niveau local.

Le principal défi auquel fait face le PNTH se rapporte à la préservation de ses ressources d’eau, à la conservation d’un réseau écologique fonctionnel et au développement de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Le projet entend également se consacrer à l’entretien d’un tissu socio-économique rural, à la préservation et à l’amélioration de l’environnement de vie et des paysages, ainsi qu’au maintien du caractère rural de la région.

Plan d’action visant à gérer les connaissances du patrimoine naturel

À travers le Plan d’action 2007-2011, un cadre a été mis en place afin de gérer les connaissances relatives au patrimoine naturel, dresser un inventaire des espèces menacées et développer des bases de données informatives. Un inventaire des zones humides a ainsi été dressé et un plan de gestion intégrée a notamment été développé pour préserver le ruisseau l’Elnon.

Afin de mieux comprendre la façon dont ces paysages changent, un Observatoire transfrontalier des paysages a été constitué, dont le site Web (www.observatoire-paysages.pnth.eu) permet aux résidents locaux de s’impliquer dans le projet en «parrainant» un paysage.

Le Plan d’action 2007-2011 était axé sur 5 champs d’action:

  • Définition des principales zones de préoccupation et de leurs objectifs à long terme;
  • Structuration de la gouvernance de la gestion du Parc naturel transfrontalier du Hainaut;
  • Mise en place d’une équipe technique transfrontalière;
  • Amélioration de la sensibilisation écologique dans la région;
  • Mise en œuvre et gestion conjointes d’une série de projets thématiques.

Quelque 85 % des indicateurs de réalisation du projet ont été atteints un an avant la fin de ce dernier et 700 actions ont été prises dans la zone de gestion conjointe des ressources naturelles.

Les deux parcs naturels, le PNPE et le PNRSE, ont signé un accord de partenariat formel. La «Charte transfrontalière du PNR Scarpe-Escaut» s’étale sur une période de 12 ans et constitue un élément important de la continuité du partenariat.

La certification du PNTH en tant que maillon du réseau de «Parcs transfrontaliers» de la Fédération européenne des espaces protégés européens (EUROPARC) permettre son intégration à la construction d’un réseau de parcs transfrontaliers durables en Europe.

Financement total et européen

Le projet «Parc naturel transfrontalier du Hainaut (PNTH)» bénéficie d’un budget total éligible de 4 599 300 EUR, le Fonds européen de développement régional contribuant à hauteur de 2 229 650 EUR pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

01/01/2007