A Strasbourg-Kehl, la Maison de la petite enfance transfrontalière accueille des petits Français et Allemands bénéficiant d’une éducation bilingue dès le plus jeune âge

Une première crèche franco-allemande témoigne de la volonté de coopération territoriale de la zone du Rhin supérieur. Une région qui mise sur des valeurs d’intégration et d’ouverture, notamment à travers ce projet multiculturel destiné à de très jeunes enfants.

Autres outils

 
La Maison de la Petite Enfance accueille des enfants résidant à Strasbourg et Kehl. © J. Dorkel La Maison de la Petite Enfance accueille des enfants résidant à Strasbourg et Kehl. © J. Dorkel

A proximité du Pont de l’Europe reliant Strasbourg et Kehl, au cœur du secteur des Deux Rives, la Maison de la petite enfance accueille depuis avril 2014 des tout petits, de 3 mois à 4 ans, résidant à Kehl et à Strasbourg. Ces enfants sont pris en charge par un personnel bilingue qui les habitue à comprendre et utiliser les deux langues. Cette initiative conjointe des deux villes, qui a recueilli un avis favorable du Conseil municipal commun Strasbourg-Kehl en mai 2010, répond à un même manque de places d’accueil pour la petite enfance et à une même volonté de favoriser la mise en commun des ressources pour créer des projets transfrontaliers.

Conjuguer ses points forts

L’approche multiculturelle est le maître atout de cette maison de la petite enfance. Elle se concrétise, non seulement par le bilinguisme de ses professionnels, mais également par une approche pédagogique ouverte, conjuguant des préceptes d’éducation allemands et français. L’architecture innovante des bâtiments permet aux enfants d’évoluer librement dans les différents espaces et de participer aux activités diverses.

Deux rives, une ville

Cette maison transfrontalière s’inscrit dans une réflexion plus globale visant à créer une véritable agglomération transfrontalière. Ce souci se concrétise par l’aménagement conjoint du secteur des Deux Rives du Rhin en y développant l’implantation d’équipements publics communs aux deux villes – comme la création du Jardin des Deux Rives et la mise en fonction prochaine de la ligne de tramway Strasbourg-Kehl.

“Trente places sont réservées aux familles résidant à Kehl et trente places à celles résidant à Strasbourg. Chacune des villes décide de leur attribution et de la tarification applicable aux familles. L’accueil des enfants est  assuré par une équipe de professionnels qualifiés dans le domaine de la petite enfance comprenant et parlant l’allemand et le français. Cette initiative est très bien reçue par les nombreux couples franco-allemands de la région. ”

Nicole Dreyer, adjointe au maire de Strasbourg


Investissement total et contribution de l’UE

L’investissement total du projet « Maison de la Petite Enfance transfrontalière » est de EUR 3 360 000. La contribution du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) est de EUR 1 680 000 pour la période 2007-2013 à travers le programme opérationnel « Rhin supérieur ».


Date de rédaction

22/05/2014