L'industrie du verre en transformation

La région du Nord-Pas de Calais, dans le nord de la France, s’attend à une expansion de l’industrie du verre grâce à ce projet de reconversion. La cible de ce dernier, un site industriel inexploité, devrait bientôt devenir une usine verrière innovante et ultramoderne.

Autres outils

 

Pour les habitants et les entreprises de la région, les bénéfices que ce projet a à offrir sont multiples: moins de dégâts pour l'environnement, une réduction des coûts, la création d’emplois et une gamme de produits plus large pour les consommateurs.

Quand la tradition profite au progrès de l'industrie

L’objectif au centre du projet Alphaglass est de reconvertir un site industriel devenu inutilisé en une usine verrière de pointe totalement opérationnelle, équipée d’ateliers, d’un laboratoire, de plusieurs lignes de production et dotée de processus de contrôle de la qualité. Une bonne nouvelle pour la région, qui, forte d’une longue tradition verrière, a connu une période économique difficile ces dernières années. Cette expertise traditionnelle locale est considérée comme cruciale pour l’avenir de l’industrie et de la région, et fera donc partie intégrante des activités de production, ce qui débouchera sur le développement de nouveaux produits et de nouvelles technologies innovantes.

De nouveaux horizons pour l’innovation

Les nouvelles installations fabriqueront des bouteilles en verre et seront principalement composées d’un four à verre, de machines de formage, ainsi que de machines et de robots de tri et de contrôle. Les robots seront employés au chargement des marchandises sur des palettes et à leur emballage. Le projet verra le développement de techniques industrielles modernes et innovantes, offrant des perspectives économiques saines au développement futur de la région. Parmi les avancées techniques, citons les techniques de coloration permettant de produire plusieurs nuances, un facteur important pour pouvoir répondre aux exigences de la clientèle et lui fournir des services sur mesure. D’autres innovations comprennent une technologie de protection de la surface du verre (les bouteilles deviennent alors 10 fois plus résistantes) ainsi que des techniques d'impression, le traitement du cristal, l’économie d’énergie et le marquage au laser pour une meilleure traçabilité.

L’emploi figure également sur la liste des gains économiques, puisque 330 emplois directs seront créés dans le cadre du projet, ainsi que de nombreux emplois indirects. Sur le plan environnemental, la consommation d'eau, les déchets et la pollution atmosphérique devraient connaître une réduction significative. La conception moderne des installations réduira également la consommation énergétique pendant les opérations grâce à un filtrage spécial, ce qui assurera un niveau de pollution bien inférieur aux limites fixées par la réglementation.

Date de rédaction

08/03/2011