Guyane française: accès aux autoroutes de l’information

Un département français d’outre-mer situé sur la côte nord de l’Amérique du Sud fait son entrée dans l’ère numérique grâce à l’installation de connexions à haut débit et à large bande couvrant toute la région. Plus de 85 km de fibres optiques ont été installées, reliant la capitale Cayenne à Kourou, ville où résident la majorité des 221 500 habitants de la région.

Autres outils

 
L'une des nombreuses antennes paraboliques connectant les habitants au réseau à large bande L'une des nombreuses antennes paraboliques connectant les habitants au réseau à large bande

«Pour promouvoir réellement l’utilisation de l’internet sans fil par satellite dans cet endroit reculé, il faut que la communauté amérindienne ait accès aux ordinateurs et à la formation. De leur côté, les jeunes espèrent ainsi avoir davantage la possibilité d'être connectés avec le monde entier.»
M. Opoya, chef du village isolé d’Elae, où l’on installe actuellement l’internet sans fil par satellite

L’époque des connections Internet d’une lenteur exaspérante est bientôt révolue. Guyane Numérique met en place des infrastructures qui permettront à 84% de la population d’avoir accès à l’ADSL et d’être ainsi connectée en permanence. Les 16% restants, vivant dans des endroits difficiles à atteindre, seront connectés via les services satellites.

Des conditions d’accès plus harmonisées

En décembre 2006, le Conseil régional de la Guyane a chargé Guyane Numérique, fournisseur public de services, de mettre en place un réseau Internet à haut débit afin de servir toute la communauté guyanaise. Ce réseau permettra de créer des conditions plus harmonisées pour l’innovation et les échanges en général.

La société Arteria, qui fait partie du groupe Électricité de France, a été choisie pour installer quatre fibres optiques dans la région, afin de «connecter» la grande majorité des habitants et, surtout, les entreprises de la région. Ces nouvelles connexions permettront de couvrir le prestigieux Centre spatial de Kourou. Un centre essentiel pour l’économie de la région puisqu’il réalise 25 % du PIB et emploie environ 1 700 personnes.

Pour les sites les plus reculés, un nœud satellite a été installé à proximité du Conseil régional de Guyane. Des technologies satellitaires de pointe permettent l’accès à Internet dans 17 communes reculées de la région.

Limiter la fracture numérique

Les développements actuellement en cours en Guyane doivent atténuer la fracture numérique, en permettant à la population d’exploiter au maximum toutes les possibilités offertes par Internet. Les prix chuteront suite à la concurrence accrue, avec pour effet de rendre les connections plus abordables pour les résidents.

La région de Guyane deviendra une région plus attrayante pour de nouveaux investisseurs à mesure que ce secteur gagnera du terrain. La région sera en mesure de se moderniser tandis que les nouvelles opportunités permettront aux habitants de se diversifier et de ne plus se concentrer sur les secteurs traditionnels de la pêche, de l'extraction d'or et du bois.

Ce projet devrait donc promouvoir le développement des technologies de l’information et de la communication, et générer de nouveaux emplois. Une réelle nécessité pour cette région dont le taux de chômage se situe actuellement entre 20 et 30 %.

Date de rédaction

04/12/2009