Commercialisation accélérée des microtechniques

TEMIS, la technopole microtechnique et scientifique située dans l’est de la France, est un aimant pour les entreprises émergentes et innovantes. Une partie du parc, le pôle de compétitivité des microtechniques, a collaboré avec près de 60 entreprises au cours des trois dernières années.

Autres outils

 
Les microtechniques, désormais un atout sur les marchés concurrentiels Les microtechniques, désormais un atout sur les marchés concurrentiels

«Le projet Scout-M nous a permis d’évaluer l’importance du réseautage et a renforcé notre envie de nous diversifier dans le secteur biomédical.»
Denis Lyautey, directeur général, Créatech

Fondé en 2000 près de Besançon, le parc est une pépinière pour les entreprises de microtechnique et de soins de santé. Il a une grande influence économique sur la région de Franche-Comté, ainsi qu’au niveau national et dans toute l’Europe.

Nouveau pôle technologique

La Franche-Comté est spécialisée dans l’ingénierie de précision et dispose de plusieurs instituts de formation de haut niveau dans ce secteur. Ceux-ci se concentrent de plus en plus sur les microtechniques utilisées pour fabriquer les composants de petites dimensions de biens de consommation et de biens d’équipement.

D’une superficie de 130 hectares, TEMIS (Technopole microtechnique et scientifique) accueille près de 35 laboratoires publics et privés ainsi que des centres de transfert, des instituts de recherche et de formation, etc. Depuis la création du parc, les entreprises et les laboratoires de recherche sur place ont bénéficié pour leurs projets du cofinancement du programme du FEDER de l’UE et du programme franco-suisse INTERREG III. Treize de ces projets ont reçu un total de 2,2 millions d’euros provenant de ces fonds européens, sur un budget global de 4,6 millions d’euros. Le reste des financements a été fourni par les partenaires des projets: entreprises, laboratoires et organisations de formation.

Les organisations de TEMIS comptent un pôle des microtechniques. Celui-ci a contribué à de nombreux projets de collaboration innovants qui rassemblent des groupes de chercheurs, des centres techniques ou de transfert et des entreprises. L’un de ces projets était SCOUT-M, qui a aidé 10 entreprises (principalement des PME) qui conçoivent et fabriquent des appareils médicaux (ADS, Alliance, Createch, Deco-jura, Décolletage de la Garenne, Schrader, Plastigray, GEP, STS industrie, VP Plast) pour les études de marché, les formations, la prospection de clientèle et la fabrication. Elles ont été assistées pendant un an par quatre sociétés de conseil et soutenues par Johnson & Johnson.

Se rapprocher du marché

Sur plus de 80 projets commerciaux ou de R&D approuvés par le pôle des microtechniques, près de 30 % concernent des innovations médicales ou dans le domaine de la santé. Trois des premiers projets biomédicaux du pôle sont en train d’être finalisés. Parmi les entreprises SCOUT-M, deux sollicitent une certification de qualité internationale et trois travaillent désormais ensemble. Les clients potentiels sont également suivis et des partenariats sont établis avec Johnson & Johnson.

Près de 400 emplois ont été créés à la technopole TEMIS en sept ans. Environ 180 ont été créés à TEMIS Innovation, Maison des microtechniques, entre 2002 et 2004.

Date de rédaction

16/12/2009