Favoriser les échanges dans l'enseignement et la mobilité professionnelle entre la France et l'Italie

Le projet PEEF a permis à quelque 10 000 élèves et plus de 1 000 professeurs issus de l'enseignement général et de la formation professionnelle de participer à des programmes d'échanges et de mobilité professionnelle de chaque côté des Alpes françaises et italiennes.

Autres outils

 

" Les liens solides qui se sont noués entre les institutions, les écoles et les individus seront à l'origine de nouveaux projets pour la période de programmation 2014-2020. Ceux-ci se traduiront essentiellement par la conclusion d'accords conjoints visant à lutter contre le décrochage scolaire précoce. "

Mario Gobello, représentant de l'autorité de gestion - région Piémont

Des élèves, enseignants, directeurs d'établissements et stagiaires ont pris part à ces programmes d'échanges transfrontaliers, perpétuant ainsi les relations nouées par le passé et les projets entamés au cours de la précédente période de programmation. Le PEEF – Pôle d’Excellence Éducation et Formation/ Polo d’Eccellenza Educazione e Formazione – s'est ainsi imposé comme un véritable tremplin vers l'emploi pour de jeunes actifs prêts à tenter leur chance à l'étranger.

Un enseignement bilingue pour un avenir bilingue

L'instauration d'un parcours de formation conjoint bilingue entre la France et l'Italie (ESABAC) a sans nul doute contribué à la réalisation des objectifs du projet. «La région transfrontalière, ALCOTRA, a joué un rôle capital dans le lancement du projet, en proposant des expériences pilotes de parcours bilingues et un diplôme binational aux établissements scolaires situés à proximité de la frontière franco-italienne», a déclaré Mario Gobello de la région Piémont.

De plus, cette initiative a également mené à la création de groupes de travail transfrontaliers composés d'inspecteurs, de directeurs d'établissements et d'enseignants qui, ensemble, ont préparé du matériel pédagogique et des tests d'évaluation et ont apporté des solutions aux problèmes organisationnels. La formation ESABAC est désormais bien implantée dans les lycées des trois régions de la Vallée d'Aoste, de la Ligurie et du Piémont puisqu'au total, ils ne sont pas moins de 180 à délivrer ce diplôme. Les étudiants et enseignants qui ont exprimé leur avis sur le projet en ont apprécié le caractère humain et, en particulier, les échanges culturels dans le pays partenaire.

Un partenariat promis à un bel avenir

Le renforcement de l'intégration des systèmes éducatifs français et italien et les échanges de bonnes pratiques sont appelés à se poursuivre afin d'atténuer les barrières culturelles entre les deux pays. Même si M. Monello reconnaît qu'il est difficile de mesurer les retombées directes du projet, la richesse des expériences vécues par des milliers d'élèves est inestimable.

Investissement total et financement de l'UE

La poursuite du projet du «PEEF– Pôle d’Excellence Éducation et Formation/ Polo d’Eccellenza Educazione e Formazione» a fait l'objet d'un investissement total de 7 149 543 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 4 723 689 EUR au titre du programme opérationnel «Italie - France (Alpes - ALCOTRA)» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

24/06/2015