ESSAI URBAIN: un outil logiciel pour aider les villes à réduire leur consommation énergétique et leurs émissions de gaz à effet de serre

ESSAI URBAIN a développé un outil logiciel qui aide les urbanistes et les administrations à réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre, à adopter la méthodologie de l’analyse de cycle de vie en matière de développement et à obtenir les bénéfices qui en découlent. Cette méthodologie, qui a été mise à l’épreuve en Espagne, permet aux urbanistes de prendre en compte de manière globale les impacts environnementaux de leurs propositions et activités.

Autres outils

 
Présentation faite dans le cadre du projet «ESSAI URBAIN» © Maxime Pousse Présentation faite dans le cadre du projet «ESSAI URBAIN» © Maxime Pousse

" Face à l’accroissement de la population urbaine, il devient urgent de garantir une croissance durable des villes. Le projet «ESSAI URBAIN» représente une étape vers la réalisation de cet objectif et il est encourageant de constater que les villes sont disposées à emprunter cette voie et que des solutions existent pour les y aider. "

Maxime Pousse, Chef de projet, Nobatek

Le projet a adapté l’outil logiciel d’évaluation environnementale de zones urbaines (NEST) aux besoins de la ville de Saint-Sébastien en Espagne, en y intégrant les éléments liés à la consommation énergétique des bâtiments. Le logiciel a été utilisé dans le but d’analyser le niveau actuel de durabilité en matière de consommation énergétique et de concevoir des stratégies de réaménagement de trois quartiers de la ville.

En collaboration avec la mairie, les partenaires ont eu recours à NEST pour analyser les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la consommation d’énergie. Les résultats ont permis à la mairie de quantifier les impacts environnementaux et d’évaluer des stratégies d’atténuation.

Une demande croissante en faveur de mesures de durabilité

On estime que près de 80 % des citoyens européens vivront en ville d’ici à 2020, alors que les bâtiments représentent 40 % de la consommation d’énergie primaire et 25 % des émissions de GES de l’UE. Ces facteurs, combinés à une prise de conscience grandissante des problèmes environnementaux, expliquent l’augmentation de la demande en faveur de mesures de durabilité dans les zones urbaines.

C’est pour cette raison que les partenaires technologiques d’ESSAI URBAIN – deux entreprises œuvrant dans le domaine de la construction durable de part et d’autre de la frontière franco-espagnole – ont développé une nouvelle fonctionnalité du logiciel NEST, avec le soutien de la mairie de Saint-Sébastien. NEST a été initialement conçu pour être utilisé dans le cadre de projets urbains de construction en France et la nouvelle fonctionnalité a permis d’adapter le logiciel. La création d’une base de données connexe était également nécessaire afin de permettre son utilisation en Espagne.

L’outil a ensuite été appliqué à trois quartiers, grâce à l’utilisation des données de l’administration municipale et la mise en place de stratégies locales en matière de consommation énergétique des bâtiments. Les simulations ont révélé un potentiel de réduction des émissions de GES de l’ordre de 11 à 16 % (en fonction du quartier) d’ici à 2020 et de 18 à 28 % d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2007. Bien que ces chiffres soient inférieurs aux objectifs de réduction que la ville s’est fixé (20,5 % et 30 % d’ici à 2020 et 2030 respectivement), ils demeurent significatifs et ont permis à la mairie d’améliorer ses stratégies et d’identifier les domaines dans lesquels davantage d’efforts sont nécessaires pour accomplir ses objectifs.

L’aménagement urbain durable

Une stratégie de communication et de sensibilisation a été mise en place dans le cadre du projet, afin de promouvoir le développement durable dans le domaine de l’aménagement urbain. Cette stratégie prévoyait l’élaboration d’un site internet (www.essai-urbain.eu), des brochures d’information, de quatre séances de formation et de diffusion pour plus de 75 participants, dont 17 représentants des autorités locales et régionales, ainsi que la participation à sept conférences scientifiques. Ces activités ont permis de présenter, d’un point de vue théorique et pratique, l’application de l’analyse de cycle de vie à l’aménagement urbain et, plus particulièrement, aux actions entreprises dans le domaine de l’énergie à l’échelle d’un quartier.

L’une des principales caractéristiques innovantes du projet consiste en l’élaboration de quatre modules de calculs en matière de production d’énergie renouvelable, qui s’adaptent aux différentes localités et sont conçus pour une utilisation par des non-spécialistes. Parmi d’autres aspects innovants figurent l’utilisation de l’approche du cycle de vie pour l’évaluation des stratégies énergétiques et l’intégration des aspects socioéconomiques dans les évaluations de la durabilité, tels que l’accès aux transports publics, aux espaces verts et aux pistes cyclables, ainsi que le nombre de logements sociaux.

Les partenaires envisagent actuellement de mettre en place cette méthodologie dans d’autres quartiers de Saint-Sébastien et d’autres villes.

Investissement total et financement européen

L’investissement total du projet «ESSAI URBAIN» s’élève à 398 780 EUR, auquel le Fonds européen de développement régional a contribué à hauteur de 259 207 EUR au titre du programme opérationnel «France-Espagne-Andorre» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

29/11/2016