Nouveau modèle de développement pour les fortifications alpines

Les fortifications dispersées des deux côtés de la frontière franco-italienne offrent une riche diversité en termes d'architecture, de culture et d'histoire. Afin d’assurer la pérennité de ces structures imposantes, autant pour le plaisir des visiteurs que pour celui des locaux, le projet «Sentinelle des Alpes, rénovation et développement du patrimoine fortifié des Alpes franco-italiennes» a mis en place un plan stratégique comprenant la création d’une charte de qualité et d’une base de données des fortifications de la région.

Autres outils

 
Des paysages grandioses entourent les forts alpins Des paysages grandioses entourent les forts alpins

«Ce projet visait à mettre en évidence un patrimoine commun, les fortifications situées dans la région frontalière des Alpes, mais aussi à sensibiliser les gens à ce patrimoine fortifié pour en faciliter la restauration. Plus de 40 sites participent aujourd’hui au réseau transfrontalier et développent ensemble des projets culturels et touristiques.»
Muriel Faure, ancienne gestionnaire de projet pour Sentinelles des Alpes (Mission Développement Prospective)

Les stratégies militaires, le génie architectural, l’identité culturelle et les récits communs font partie intégrante de l'histoire de ces fortifications. Ces structures confèrent à la région un potentiel touristique énorme, qui a poussé les Français et les Italiens à mettre sur pied ensemble un plan d'action visant à transformer la région et ses monuments en un centre d'attraction touristique fascinant. Le projet tire également son inspiration de différents réseaux, comme la Charte de Venise et la Convention alpine.

Une passerelle entre passé et présent

Perchés sur des promontoires rocheux, ces édifices sont les témoins de l'évolution des cultures et des identités locales à travers le temps. Les fortifications jouent également un rôle de mécanisme unificateur, donnant naissance à une nouvelle coopération entre la France et l'Italie. Le projet a débouché sur un réseau de collaborateurs issus des secteurs public et privé des deux pays. Ce réseau organise des formations et des séminaires, et promeut une meilleure collaboration transfrontalière afin d’aider les personnes chargées de la gestion de ces édifices à rester au fait des méthodes modernes de préservation des sites et de tourisme culturel.

Tracer la voie

Pour les résidents, un plan à long terme est vital à la fois pour préserver les édifices et assurer des gains économiques grâce au tourisme. Il s’agit avant tout de diversifier les activités touristiques et culturelles, d'encourager la coopération entre les villages et districts locaux et de développer et véhiculer une image de la région alpine en mettant en valeur ses caractéristiques uniques, en rédigeant une charte de qualité, en ce compris un inventaire des sites et une base de données des fortifications, et en organisant des activités suivies pour les réseaux impliqués, tels des séminaires, des formations et des forums. À titre d’exemple, le premier Forum international de la fortification alpine s’est tenu en mai 2009.

Un site web détaillé, «Sentinelles des Alpes – Sentinelle delle Alpi», sert également d’outil essentiel pour maintenir le contact entre les personnes et leur fournir des informations utiles comme des cartes, des téléchargements, des recherches thématiques et les principes de la charte. De cette manière, l’histoire de la région alpine continuera à être transmise aux générations à venir.


Date de rédaction

17/01/2010