Redéfinir le concept de «déchet» – l'usine biomasse pilote ABOWE

Un projet pilote mené dans six pays de l'UE ouvre de nouveaux horizons dans le domaine de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables et du recyclage des déchets. Utilisant deux bioprocédés intégrés différents, ABOWE s'est illustré dans la transformation des déchets et autres biomasses en produits chimiques et énergétiques.

Autres outils

 
Le partenariat ABOWE face à la centrale pilote de bioraffinage de la plateforme Pilot A dans l'exploitation agricole de Hagby, en Suède.  © Savonie Le partenariat ABOWE face à la centrale pilote de bioraffinage de la plateforme Pilot A dans l'exploitation agricole de Hagby, en Suède. © Savonie

" ABOWE constituait une chance unique de tester de nouvelles technologies émergentes dans le cadre d'un projet de développement multinational conjoint. Le monde a besoin de nouvelles technologies pour s'assurer un avenir durable et, comme ABOWE l'a démontré, les procédés biologiques de conversion et de recyclage pour la production d'énergie et de produits chimiques, qui ne font que reproduire des mécanismes extrêmement courants dans la nature, présentent un potentiel immense. "

Ari Jääskeläinen, gestionnaire de projet, ABOWE

ABOWE a été mis en œuvre par le biais de deux plateformes distinctes utilisant des microbes et leurs enzymes pour produire des produits chimiques et énergétiques précieux à partir de déchets et de matières résiduelles. La plateforme Pilot A (développée en Finlande) mettait en œuvre un concept novateur de bioraffinerie, tandis que Pilot B (développée en Allemagne) exploitait la technologie de production de biogaz en digestion sèche.

Les deux plateformes sont passées par des phases de conception, fabrication et formation des partenaires chargés de les tester avant leur installation dans les régions pilotes. L'objectif de cette période de test était d'analyser l'adaptabilité des technologies aux différentes conditions régionales et d'informer et attirer d'éventuels investisseurs prêts à mettre en œuvre ces procédés en organisant des manifestations à leur attention.

Test régional des deux centrales

Les centrales ont été testées dans des exploitations agricoles, des usines et des entreprises de gestion des déchets de cinq pays de la région balte: Estonie, Finlande, Lituanie, Pologne et Suède. Chaque site organisait une exposition et un séminaire s'adressant aux potentiels investisseurs et acteurs intéressés par la mise en œuvre de ces procédés tels que les entreprises de traitement des déchets et de production d'énergie, l'industrie agroalimentaire et forestière, les exploitations agricoles, les entreprises spécialisées dans les technologies environnementales, les villes et les municipalités. Ces événements ont attiré des centaines de personnes.

Les deux projets pilotes ont obtenu des résultats positifs, démontrant la viabilité et la fiabilité technique de chaque technologie.

Avantages environnementaux et économiques

Offrant un procédé efficace sur le plan énergétique, qui permet d'obtenir des produits de grande valeur à partir de déchets, le projet pilote ABOWE contribue à la réalisation des objectifs de l'UE sur le changement climatique, l'énergie renouvelable et la gestion des déchets. De plus, en intégrant les résidus dans un processus circulaire sans déchets, ces technologies facilitent l'application de la directive de l'UE interdisant la mise en décharge des déchets organiques.

Ce projet présente aussi un grand potentiel économique en matière de croissance et d'emploi. Les entreprises des régions participantes ont profité d'achats supplémentaires. Tandis que l'offre mondiale de carburants fossiles bon marché est en baisse, les biocarburants constituent une solution de substitution adéquate et peu coûteuse (le prix des déchets utilisés étant même parfois négatif).

Grâce à la formation des opérateurs, ingénieurs et chercheurs participant au projet ABOWE, une immense base de connaissances a pu être constituée en vue du développement et de l'exploitation futurs des deux technologies testées. Des mesures ont déjà été prises dans ce sens avec l'élaboration de plans de marketing et de lancement en grandeur réelle d'une entreprise technologique de bioraffinage.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «ABOWE» a fait l'objet d’un investissement total d’EUR 2 044 610. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à EUR 1 574 350  au titre du programme opérationnel «Mer Baltique» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

24/11/2015