Relever le niveau de compétitivité de la région de la Baltique centrale

En proposant de nouveaux modèles commerciaux et en encourageant la coopération transfrontalière, le projet INNOREG a permis à l'Estonie et à la Finlande d'améliorer leurs capacités techniques et scientifiques. 

Autres outils

 
un système complètement automatisé et robotisé en mesure de produire différentes pièces de haute technologie un système complètement automatisé et robotisé en mesure de produire différentes pièces de haute technologie

" Grâce au projet INNOREG, le développement de l'industrie manufacturière de haute technologie de la région de la mer Baltique repose sur des bases solides. Ce projet nous a permis de perfectionner la qualité de la fabrication et d'améliorer nos connaissances en mécatronique. En outre, il servira de tremplin à une coopération renforcée entre partenaires finlandais et estoniens. "

La Finlande et l'Estonie collaborent depuis longtemps dans les secteurs du génie mécanique et de la mécatronique, une technique récente de conception et de développement de produits qui associe les principes du génie électrique, mécanique, informatique et industriel. Cependant, dans un contexte de concurrence accrue et de mondialisation, il s'est avéré nécessaire d'imaginer de nouveaux modèles commerciaux et de nouvelles structures de production.

Une région de la connaissance

Après avoir pointé du doigt cette exigence, les responsables du projet ont joint leurs efforts à ceux d'experts techniques et scientifiques issus des milieux industriels et universitaires à travers l'organisation d'ateliers de réflexion, d'études et d'analyses. Les résultats de ces rencontres ont débouché sur l'élaboration d'un modèle de «région de la connaissance» mis à la disposition de l'industrie manufacturière de la région.

Ce modèle a mis en évidence les conditions nécessaires à la mise en place de plates-formes technologiques efficaces, à la création d'emplois et à la promotion de l'innovation. La tenue de séminaires et d'événements ciblant les acteurs concernés a également été l'occasion de faire connaître ces résultats.

Une production robotisée

Le centre d'innovation Mechatronicum de Tallinn a acquis et installé un système de production complètement automatisé et robotisé (FSM ou système de production souple). Le FSM, qui s'adresse aux entreprises spécialisées dans la mécanique et dans l'électronique, est conçu pour la production autonome de pièces de haute technologie à partir d'un logiciel programmé et sans aucune intervention humaine.

De plus, afin de garantir la qualité irréprochable des produits, un centre de calibrage et de contrôle a été inauguré à Turku et propose ses services aux sociétés high-tech désireuses d'améliorer leurs procédés de production. Des activités de mise en réseau et d'autres types de manifestations ont contribué à susciter la collaboration entre les entreprises, les organismes scientifiques et les milieux académiques.

Plusieurs modules de formation en mécatronique ont été organisés à l'intention des acteurs concernés, tandis que le plan de développement intitulé «Le potentiel et la compétitivité de la filière mécatronique dans le nord de l'Estonie et dans le sud de la Finlande» a cartographié la situation de la mécatronique et du génie mécanique.

Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Development of Innovative Business Models for Ensuring Competitiveness (INNOREG)» a fait l'objet d'un investissement total de 2 987 306 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 2 494 395 EUR au titre du programme opérationnel «Baltique centrale» (programme INTERREG IV A) pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

01/02/2016