Le projet «Rail Baltica Growth Corridor» améliore le transport des passagers et des marchandises

Le transport de passagers et de marchandises sur la ligne «Rail Baltica» (RB), dans la région de la mer Baltique, a été renforcé par le projet «Rail Baltica Growth Corridor» (RBGC). En créant une plateforme visant à observer les besoins du secteur et de ses clients, le projet RBGC a contribué à renforcer les liaisons de transport et la collaboration entre les villes et les régions de la Baltique, ainsi qu'à améliorer leur compétitivité et leur accessibilité.

Autres outils

 
Rail Baltica Growth Strategy cover – Dima Stepanchuk, Aalto University, for RBGC project, Cover picture (c) Yuyang | Dreamstime.com Rail Baltica Growth Strategy cover – Dima Stepanchuk, Aalto University, for RBGC project, Cover picture (c) Yuyang | Dreamstime.com

" Il convient de rappeler que la Rail Baltica est beaucoup plus qu'un chemin de fer. C'est un moyen de relier des villes les unes aux autres, de favoriser l'accessibilité des personnes et de créer des opportunités pour les entreprises tout au long de la chaîne. C'est l'un des outils les plus efficaces dont nous disposons pour créer de la richesse et de la compétitivité dans la partie orientale de la mer Baltique. "

Hannu Penttilä, adjoint au maire d'Helsinki, président du Forum des transports RBGC

Les partenaires du projet ont entrepris des recherches sur les transports publics et privés et sur des parties prenantes et responsables du développement régional, qui incluaient notamment une évaluation des opinions des parties prenantes de la RB, de la nécessité d'une RB et des processus de prise de décision dans les pays concernés. Ces recherches constituaient la base des efforts menés dans le cadre du projet RBGC pour améliorer les conditions de transport multimodal dans la région et ont conduit à l'élaboration de deux études sur les processus de prise de décision dans les secteurs public et privé.

Des projets pilotes ont été menés dans le domaine du transport de passagers et de marchandises en termes de connectivité et de logistique. Le projet pilote réalisé en matière de connectivité visait à développer EU-Spirit, un planificateur de voyage multimodal, en introduisant de nouveaux pays au système. Le projet pilote en matière de logistique a quant à lui permis la création d'une chaîne de centres de logistique le long du corridor de la RB, sur la base d'une enquête et de la hiérarchisation des critères d'interopérabilité et de multimodalité.

Les recherches menées dans le cadre de ce projet soutiennent plusieurs actions

Les recherches entreprises ont permis de soutenir le développement du Travel Information Network, un service qui repose sur EU-Spirit, la création de partenariats entre les différents centres logistiques et des tables rondes transnationales organisées dans le cadre des efforts visant à établir une stratégie commune de croissance de la RB. Dans le cadre du projet RBGC, un guide de la mobilité contenant des cartes et des informations sur les transports publics de la région de la Baltique orientale a été publié et un serveur de démonstration renfermant des informations sur les connexions avec la région de Saint-Pétersbourg a été mis en place.

La visibilité du projet a été renforcée par la participation à des événements organisés dans la région de la Baltique et dans toute l'Europe, alors que la stratégie de croissance de la Rail Baltica, un instrument d'élaboration des politiques visant à contribuer à la croissance économique de la région orientale de la Baltique, a été présentée lors de l'événement final du projet, qui s'est tenu à Berlin en juin 2013. Les connaissances acquises dans le cadre de ces projets pilotes et de ces recherches ont contribué au développement de la stratégie, qui est l'élément clé du projet.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Rail Baltica Growth Corridor» a fait l'objet d'un investissement total de 3 587 090 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 2 836 000 EUR au titre du programme opérationnel «Mer Baltique» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

17/12/2015