Donner aux femmes les clés du succès sur le marché du travail

Un projet de deux ans a permis aux femmes d’acquérir les compétences et le savoir-faire nécessaires pour accéder à un emploi, notamment dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes, comme les secteurs des technologies et de l’entrepreneuriat.

Autres outils

 
Permettre aux femmes de concrétiser leurs désirs de création d’entreprises, d’innovation, d’emploi et de projets Permettre aux femmes de concrétiser leurs désirs de création d’entreprises, d’innovation, d’emploi et de projets

Lancé en 2010, le projet Winnet 8 avait pour but d’augmenter le nombre de femmes sur le marché de l’emploi et de créer de nouvelles entreprises afin d’encourager la croissance dans plusieurs régions européennes. Outre cette démarche personnalisée, ce projet entendait également élaborer des approches régionales, nationales et européennes concernant le statut des femmes sur le marché de l’emploi et les intégrer dans l’ensemble des politiques. L’objectif était d’aborder, par le biais de mesures politiques, les défis en présence susceptibles d’empêcher les femmes de sécuriser leur emploi ou de poursuivre leur carrière dans certains secteurs et à certains postes.

Profiter de l’expertise

En réunissant neuf régions de huit États membres (Bulgarie, Finlande, Grèce, Italie, Pologne, Portugal, Suède et Royaume-Uni), le projet a tiré profit des meilleures pratiques en Europe afin de mettre au point des moyens de soutenir les femmes. Il visait en particulier à diffuser le modèle des centres de ressources des femmes (WRC) développé en Suède, un réseau de centres citoyens apportant de l’aide aux femmes dans le but général de promouvoir l’égalité des sexes dans toute l’Europe.

Les WRC visent avant tout les femmes désireuses de mettre leurs idées au service d’un projet, d’un travail, d’une innovation ou de la création d’une entreprise. Ils peuvent ensuite leur prodiguer des conseils, s’investir dans leur éducation, leur proposer des formations, les aider à concrétiser et à financer leur projet, leur offrir un service de soutien à l’entreprenariat et d’orientation ou les mettre en contact avec des réseaux d’action commune à différents niveaux (local, régional, national et international).

Promouvoir l’excellence dans l’élaboration des politiques

Les activités organisées par les WRC visent également les responsables politiques et les agents de la fonction publique. Pour atteindre ce groupe cible, des groupes intégrant différents acteurs régionaux (les MAG) ont été créés pour jeter des ponts entre les autorités de gestion, les administrations locales et régionales, les entreprises, les instituts de recherche, les centres de ressources des femmes et d’autres organisations publiques et ONG.

Grâce à l’expérience et au savoir-faire acquis lors des sessions de formation interrégionales, des visites d’étude et des ateliers, neuf plans d’action régionaux ont été développés par les États membres participants. Les résultats de ces plans d’action régionaux seront utilisés dans le cadre de la stratégie Europe 2020 et de la politique de cohésion 2014-2020, dans les régions concernées mais aussi dans l’ensemble de l’Union européenne. Un rapport reprenant des recommandations politiques, intitulé «Innovation & Policies, for Smart, Inclusive and Sustainable Growth» a été publié et diffusé à l’échelon régional, national et européen.

Un centre d'excellence WINNET (WCE) a été inauguré en 2011 en Suède et sera développé en tant que banc d’essai dans le cadre de la stratégie de l'UE pour la région de la mer Baltique. Ce centre analyse, diffuse et intègre les expériences vécues par les centres de ressources des femmes (WRC) en Europe depuis le début des années 1990 et participe à l’élaboration de stratégies visant à influencer les décisions politiques et la mise en œuvre de bonnes pratiques.

Enfin, grâce à l’échange interrégional de bonnes pratiques, aux visites d’étude et à la recherche, le projet a mis au point un manuel, «Women Resource Centres, Innovation & Practices for Smart, Inclusive and Sustainable Growth», qui dresse un bilan des bonnes pratiques appliquées par les États membres. D'autres ouvrages du même type ont également été publiés.

«Le travail que nous avons accompli en Suède en faveur d’une plus grande présence des femmes sur le marché de l’emploi s’avère très utile pour d’autres pays européens… [Il apparaît clairement que] le projet WINNET 8 contribue à la mise en œuvre des priorités de la politique de cohésion 2014-2020 relatives à l’amélioration de l’égalité des sexes sur le marché du travail.»

- Carin Nises, municipalité de Älvdalen (chef de file)


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Winnet 8 - an Interreg IVC capitalisation project, Improving gender equality in employment, human capital and education» a fait l’objet d’un investissement total de 2 356 778 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l'UE s'élève à 1 835 850 EUR. Le projet est financé au titre de la priorité «Innovation et économie de la connaissance» du «Programme de coopération interrégional INTERREG IVC» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

22/11/2013