Nouvel élan dans les services de contenu numérique en Finlande

Les entreprises de contenu numérique émergentes étendent leurs activités dans la région d’Oulu, en Finlande, qui bénéficie d’un financement ciblé pour le lancement de nouveaux projets commerciaux. Le projet Mobient s’intéresse aux opportunités commerciales infinies qu’offrent les nouveaux canaux de diffusion de contenu tels que l’internet, la télévision numérique et les téléphones mobiles.

Autres outils

 
Le contenu numérique gagne rapidement du terrain en Finlande Le contenu numérique gagne rapidement du terrain en Finlande

«Dans le cadre du projet Mobient, notre société d’édition de logiciels spécialisée dans la facilité d’utilisation et le développement de jeux interactifs n’a cessé de se renforcer. Nous pensons que ce projet est un moyen efficace de stimuler les entreprises.»
Pirjo Ritokangas-Huttunen, PDG, Belleviews Ltd

Au total, 16 projets ont été soutenus en vue d’offrir aux consommateurs les toutes dernières possibilités en matière de contenu numérique. Allant de services de stationnement de véhicules (Nextpark) à l’édition sonore (Playtone), les projets revêtaient un caractère tantôt pratique, tantôt ludique. Mobient a créé des emplois dans la région et a ouvert la voie à un avenir numérique de plus en plus prometteur.

Un contenu adapté à l’ère numérique

Le projet Mobient a contribué à l’extension de petites entreprises, en les aidant à commercialiser, à vendre et à distribuer leurs produits, ainsi qu’en les préparant aux marchés internationaux. Il a fixé des conditions plus favorables pour les entreprises souhaitant entrer dans le secteur et s’est intéressé au sujet délicat des droits de propriété intellectuelle et de la propriété.

Cinq appels à propositions ont été publiés en vue de trouver des entreprises ambitieuses souhaitant développer leurs nouveaux modes de production et de distribution. Parmi les entreprises intéressées, l’université d’Oulu en a sélectionné 12 et leur a octroyé un cofinancement compris entre 5 000 et 20 000 euros pour leurs frais de production.

Différents projets en ont découlé, tels qu’une application de contrôle du poids (MobileCalories), un système de commande de photos pour téléphones avec appareil photo (MobiOrder), un jeu d’aventure (Dragon Slayer) et un jeu de jardinage pour les enfants (Backyard).

Transformation du contenu numérique en opportunités commerciales

Parmi les 16 projets financés, 14 étaient déjà introduits sur le marché à la fin du projet. En outre, nombre d’entre eux sont aujourd’hui disponibles sur le marché international. Neuf postes permanents et sept postes temporaires ont été créés, et 33 postes ont été sauvegardés.

Le projet Mobient a contribué à diversifier l’économie de la région au moyen d’outils innovants et d’un nouveau savoir-faire. Il a également assuré la promotion du contenu numérique dans d’autres secteurs, ayant entraîné la création d’une nouvelle société et de dix nouveaux emplois.

En contraste frappant avec les moyens de mise en réseau antérieurs qui étaient sporadiques dans le meilleur des cas, Mobient est parvenu à établir des liens étroits entre les sociétés de production de contenu et de médias. Cela a modifié les perceptions dans le secteur, de sorte que les autres sociétés furent considérées plutôt comme des partenaires potentiels que comme des concurrents.

Un mode de fonctionnement mutuellement avantageux a été mis sur pied entre les développeurs de produits intégrant les technologies de l’information et de la communication et les concepteurs créatifs qui ne disposent généralement pas de l’expertise de l’autre partie. Cette coopération a engendré un sentiment de confiance et créé davantage d’opportunités de collaboration.


Date de rédaction

16/12/2009