Développement d’un réseau de biogaz en Carélie du Nord

La région de Carélie du Nord, en Finlande, a pour ambition de réduire sa forte dépendance à l’égard du pétrole en créant un modèle économiquement viable de production et de distribution de biogaz destiné à la circulation.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

L’objectif à long terme de ce projet, mis en œuvre par le programme des Fonds structurels de Finlande orientale, est de créer un réseau (cluster) pour la technologie, les sociétés, les producteurs et les distributeurs  du biogaz et, finalement, de produire 100 % du biogaz renouvelable lié à la circulation à partir de sources de matières premières propres à la région.

Une solution «modèle»

Le secteur du transport en Carélie du Nord dépend aujourd’hui à 99 % du pétrole. Afin de remédier à cette situation et de jouer son rôle dans la réduction des émissions de CO2 au sein de l’UE, la région s’est engagée dans ce projet afin de créer des conditions favorables pour commencer la production et la distribution de biogaz destiné à la circulation.

Ce projet vise à soutenir le développement d’une structure produisant 100 % des carburants renouvelables à partir de sources de matières premières propres à la région, notamment les gaz provenant de produits secondaires de l’agriculture, de l’élimination des déchets et des décharges. Pour ce faire, il entend élaborer un modèle économiquement viable de production de biogaz, avec une analyse des risques décrivant les aspects technologiques, les risques économiques et un plan sur la manière dont les actions permettront de réduire les émissions de CO2. Des plans d’activités préliminaires seront également mis à la disposition des personnes et des entreprises intéressées par la production et la distribution du biogaz.

Concrètement, le projet vise à élaborer des plans pour deux usines de traitement de biogaz en Carélie du Nord au minimum et au moins quatre sites de distribution de biogaz (pompes à carburant).

Un effet positif sur l’environnement et l’économie

Les producteurs de biogaz existants de la région, des sociétés publiques et privées situées dans les sous-régions de Joensuu et de Carélie centrale, seront les principaux bénéficiaires du projet, et les plus évidents. Cependant, les futurs producteurs de biogaz potentiels, tels que les municipalités, les fermes et les installations d’épuration de l’eau, bénéficieront aussi considérablement des travaux du projet.

Le biogaz profite à la région en général à deux niveaux: d’un point de vue environnemental, l’utilisation de biogaz dans le secteur du transport réduit la dépendance à l’égard du pétrole et les émissions de gaz à effet de serre. Parallèlement à cela, d’un point de vue économique, opter pour l’utilisation et la production d’une source de carburant locale et renouvelable ouvre des opportunités pour de nouvelles entreprises locales, dynamisant ainsi l’économie régionale.

Date de rédaction

26/08/2011