Créer des entreprises en Carélie centrale

La Carélie centrale sort progressivement de sa léthargie économique en attirant de nouvelles entreprises sur son territoire et en créant de l'emploi. Le projet «Creating New Business in Central Karelia» entend aider les entreprises à renforcer leurs activités d'investissement et de développement afin d’assurer leur avenir.

Autres outils

 
Le projet Puhos 2013 attire de nouvelles entreprises des secteurs de l'énergie et de l'environnement. Le projet Puhos 2013 attire de nouvelles entreprises des secteurs de l'énergie et de l'environnement.

" L'objectif ultime de ces projets est d'attirer des entreprises dans la région et de créer de l'emploi. Depuis 2013, nous avons été en contact avec 431 entreprises et avons permis à 140 personnes de retrouver un travail. "

Antti Suhonen, gestionnaire du projet, Puhos 2013

Le projet s’adresse aux entreprises qui envisagent sérieusement de s'établir dans cette zone et qui s'engagent à recruter des personnes sans emploi. Il offre également une aide aux entreprises encore en activité qui prévoient d'engager de la main-d'œuvre supplémentaire.

Répercussions

Surfant sur le succès du projet «Creating New Business in Central Karelia», plusieurs autres projets ont vu le jour. Le projet Puhos 2013 vise à développer la zone industrielle éponyme, pratiquement désertée après la récession. Il prévoit d'en faire un pôle économique moderne qui génèrera de nouvelles activités, de l'emploi et des recettes fiscales au profit de toute la région de Carélie centrale. Le projet est surtout axé sur l'énergie et l'environnement, notamment les infrastructures de production énergétique et les centres de recyclage.

En appui du projet Puhos 2013, citons également le projet Akseli, dont l'objectif est de mettre à la disposition des entreprises de la région une main-d'œuvre compétente et de promouvoir l'emploi dans la population locale. Ce projet implique une étroite collaboration avec les entreprises de la zone afin de sonder leurs besoins spécifiques en matière de main-d'œuvre et pouvoir ainsi organiser des formations appropriées. Le projet dispense également des formations aux personnes sans emploi pour leur permettre d'acquérir de nouvelles compétences et d’améliorer ainsi leur aptitude à l'emploi.

Lorsque la crise économique mondiale s'est abattue en 2008, la Carélie centrale a été particulièrement touchée. Une multitude d'entreprises ont dû fermer leurs portes et le taux de chômage a explosé, passant de 12,4 % à 17,6 %. Le gouvernement en a conclu que la région nécessitait des changements structurels profonds. Grâce à ce pôle de projets, plus de 150 emplois ont été créés dans la région depuis lors.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Structural Change in Central Karelia project cluster: creating new business in Central Karelia, Puhos 2013 & Akseli» bénéficie d'un investissement total de 1 200 000 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 705 000 EUR pour la période de programmation 2007-2013, au titre de l’axe prioritaire 2 «Promotion de l’innovation et de la mise en réseau, consolidation des structures du savoir» du programme opérationnel «Finlande orientale».


Date de rédaction

30/09/2014