Un centre médical à la hauteur

Le Centre médical d’Estonie du Nord (NEMC) est le plus grand hôpital du pays et est en cours d’agrandissement et de rénovation afin de garantir la sécurité des patients et du personnel ainsi qu’un environnement confortable et chaleureux pour les prochaines générations.

Autres outils

 

Des projets comme celui-ci contribuent à faire de l’UE une économie intelligente, durable et inclusive d’ici 2020, comme le prévoit la stratégie de croissance Europe 2020. L’UE doit relever de grands défis tels qu’une population vieillissante, une main-d’œuvre trop peu qualifiée, la nécessité d’innover davantage, de trouver un équilibre entre croissance économique et dégradation de l’environnement, et de veiller à des approvisionnements énergétiques propres et sûrs. Partout dans l’UE, les projets de politique régionale jouent un rôle fondamental pour s’attaquer à ces défis et à bien d’autres au travers de projets conçus pour créer de l’emploi, améliorer le rendement scolaire, développer des sources d’énergie renouvelables, encourager la productivité et donner les mêmes chances à tous les citoyens. Les projets et les régions jouent un rôle pivot puisqu’ils fournissent des résultats tangibles permettant d’atteindre les principaux objectifs de la stratégie.

D’ici 2027, les nouvelles installations et le nouveau matériel devraient réduire la durée moyenne d’hospitalisation et faire baisser la mortalité due au cancer de 129 vies par an et celle due à un infarctus du myocarde de 98 vies par an.

Rassembler les ressources

Situé à Tallinn, le NEMC est le plus grand hôpital d’Estonie. Il répond aux besoins médicaux d’environ 800 000 personnes (60 % de la population estonienne) provenant de neuf comtés. En plus de prodiguer des soins, l’hôpital est également un important institut de recherche travaillant en partenariat avec plusieurs universités et centres de recherche médicale.

Jusqu’il y a peu, le centre occupait des immeubles vétustes éparpillés dans la ville. La construction de nouveaux bâtiments (38 584 m2) et la rénovation de bâtiments existants (20 277 m2) permettront de rassembler les ressources et d’optimiser les services proposés tout en rendant le NEMC plus attrayant pour l’enseignement et la recherche scientifique.

Des traitements efficaces et de qualité

Les répercussions attendues suite au projet sont une utilisation plus efficiente des locaux, du personnel et des ressources financières en centralisant la plupart des soins aigus de l’hôpital, une augmentation de 17 à 20 % des services d’oncologie, hématologie et cardiologie d’ici 2015, un accroissement de la qualité et de la rapidité des traitements grâce à un diagnostic plus rapide et une amélioration des services de chirurgie, radiologie, médecine nucléaire, radiothérapie et cardiologie invasive.

Des vies sauvées grâce au dépistage précoce

Le projet peut aller jusqu’à sauver la vie de citoyens. L’accessibilité et la qualité des traitements médicaux étant améliorées, les maladies curables seront détectées plus rapidement, l’accès aux technologies de sauvetage sera plus aisé, les taux de mortalité (surtout liés à des cancers et des maladies cardiovasculaires) devraient chuter et la durée moyenne d’hospitalisation devrait baisser de 0,7 jour (soit 10 %) entre 2008 et 2015.

Date de rédaction

22/08/2011