Le lancement de l'industrie du jeu vidéo porte ses fruits au niveau régional

Un projet transfrontalier entre le Danemark et la Suède a permis de soutenir à de multiples égards les entrepreneurs qui cherchent à tirer parti de la demande sans cesse croissante de jeux vidéo. La création de pépinières d’entreprises et de services de conseil a contribué à l'émergence d'entreprises viables et prospères produisant des jeux pour les secteurs de l'information et de l'éducation.

Autres outils

 
Le projet aide les entrepreneurs du secteur des jeux vidéo à développer leur entreprise. © VIA University College Le projet aide les entrepreneurs du secteur des jeux vidéo à développer leur entreprise. © VIA University College

" Dès l'ouverture officielle de la pépinière d'entreprises de jeux vidéo scandinave, je savais que le projet constituerait un excellent atout pour la région du KASK. C'est là un magnifique exemple de coopération fructueuse entre la Suède et le Danemark: une étude de notre université partenaire suédoise a permis de mettre les connaissances les plus récentes en matière de modèles commerciaux pour jeux vidéo à la disposition des jeunes entrepreneurs, et cela s'est traduit par la création de 22 entreprises de jeux vidéo au Danemark jusqu'à aujourd'hui. "

Bent Hansen, président de la région centrale du Danemark et président des régions danoises

Nombre de jeunes entrepreneurs du secteur des jeux vidéo ne possèdent pas les connaissances requises pour créer une équipe de production ni le savoir-faire adéquat pour commercialiser et distribuer leur produit final. Le projet «Scandinavian Game Developers» a permis de mobiliser plus de 560 000 EUR du FEDER pour faire face à ces problèmes et aider les entrepreneurs à créer des entreprises viables et capables de survivre dans une environnement hautement compétitif.

L'université de Skövde, le partenaire suédois du projet, a décidé de concevoir un modèle d'entreprise spécial pour la production de jeux sérieux. Elle a également mis à la disposition des entrepreneurs en herbe des conseillers en création d'entreprises.

Accueillir les nouveaux talents

Le projet a contribué à établir 22 nouvelles petites entreprises pendant sa durée, dépassant l'objectif initial de 15 entreprises. L'une d'entre elles est récemment parvenue à attirer un investissement externe d'une valeur de 2 millions de DKK. D'après une évaluation indépendante du projet, toutes les nouvelles entreprises ont déclaré que les pépinières étaient essentielles à leur survie et offraient des environnements de travail dynamiques et stimulants. En fait, d'autres petites entreprises souhaitant rejoindre ces pépinières sont sur liste d'attente.

Cette réussite est également ressentie à Viborg et Grenaa, au Danemark, et à Skövde, les principales villes couvertes par le projet. Les nouvelles entreprises emploient déjà plus de 65 personnes, et de nombreux travailleurs arrivent depuis des zones métropolitaines telles que Copenhague pour pourvoir des postes.

Influencer la prochaine génération

En raison de l'influence du projet, un nombre croissant d'étudiants souhaitent suivre une formation liée aux jeux vidéo dans les deux villes danoises. La possibilité de recevoir une aide pour lancer leur propre entreprise tout en étudiant ne manque pas de les stimuler. Et comme les développeurs de jeux, les professeurs et les étudiants de tous les niveaux et dans l'ensemble du programme sont inclus dans le processus de recherche du projet, la cohésion entre chercheurs, entreprises et institutions publiques de la région s'en trouve accrue.

En outre, la municipalité de Norddjurs a effectué un investissement de 8 millions d'euros pour construire un espace de bureaux et des logements à Grenna, pouvant être loués par les pépinières du projet.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Scandinavian Game Developers» a fait l'objet d'un investissement total de 1 137 257 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 568 628 EUR au titre du programme opérationnel «Öresund-Kattegat-Skagerrak» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

12/10/2015

Vidéos