À la recherche de nouvelles méthodes de développement et d’exploitation du biogaz

Différents partenaires originaires de trois régions scandinaves voisines ont uni leurs efforts pour développer et accélérer l’utilisation du biogaz comme alternative aux autres combustibles pour le transport et le chauffage. L’objectif était de démontrer que le biogaz offre des solutions durables pour créer une économie verte et lutter contre le changement climatique.

Autres outils

 
Inauguration de la station-service de biogaz. © Skive Kommune Inauguration de la station-service de biogaz. © Skive Kommune

" Les initiatives mises en œuvre à Skive sont à la fois ambitieuses et progressives. La ville a pris une décision stratégique lorsqu’elle s’est dit: "

Rasmus H. Petersen, ministre du climat et de l’énergie, Danemark

Le projet Implement était fondé sur la collaboration entre neuf municipalités des régions du Midtjylland au Danemark, de Västsverige en Suède et de Sør-Østlandet en Norvège. Elles ont été rejointes dans cette aventure par des organisations possédant une solide expérience dans le secteur du biogaz, parmi lesquelles des producteurs bien établis, des autorités locales au fait des questions de planification et des organismes de recherche ayant introduit l’innovation dans l’industrie. Les différentes expériences ont été mises en commun dans l’optique d’accroître l’utilisation du biogaz dans la région.

Biogaz et transport

Au Danemark, l’objectif des partenaires était avant tout de trouver des solutions permettant d’utiliser le biogaz dans le secteur des transports. Dès mars 2015, quelque 50 voitures de la municipalité ont été converties au biogaz; l’objectif à long terme est de faire en sorte que 200 voitures utilisent ce carburant d’ici 6 ans. Skive prévoit également d’alimenter ses autobus au biogaz à partir de l’été 2016, et la première station-service publique de biogaz du Danemark a été ouverte dans la région.

Toujours au Danemark, le biogaz est désormais utilisé pour alimenter un ferry de la municipalité de Samsoe, et la ville de Lemvig a investi pour augmenter la production de biogaz. Dans la municipalité norvégienne d’Østfold, le biogaz alimente aujourd’hui une flotte de 100 autobus, et un nouveau modèle d’entreprise pour l’utilisation du biogaz a été mis au point à Rogaland. En Suède, le biogaz a fait son apparition dans la localité de Brålanda, et l’ouest du pays tente d’introduire ce carburant dans le secteur touristique.

Partager le savoir des experts

Un moteur de recherche a été créé dans le cadre du projet Implement afin d’aider les partenaires et les autres à trouver de la documentation sur le biogaz. Un outil web a aussi été mis au point pour aborder les questions de planification liées à la construction des usines de production de biogaz – l’objectif étant de favoriser et d’accélérer la prise de décisions en matière de planification.

Tous les partenaires reconnaissent avoir beaucoup appris sur le biogaz grâce à cette collaboration transfrontalière, et ont décidé de continuer de travailler ensemble après la clôture du projet, à la fin de 2014.


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Implement» a fait l’objet d’un investissement total de 2 139 671 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s’élève à 1 069 835 EUR au titre du programme opérationnel «Öresund-Kattegat-Skagerrak» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

12/10/2015