Stimuler l’innovation basée sur le design

«Sharing Experience Europe» (SEE) est un projet interrégional visant à attirer l’attention des décideurs politiques sur l’importance du design. Il a permis de promouvoir l’innovation auprès des petites et moyennes entreprises dans onze États membres de l’Union européenne.

Autres outils

 
Des partenaires du SEE et des décideurs politiques lors d’un atelier organisé à Cieszyn, en Pologne, cherchent un moyen de contribuer à l’innovation. Des partenaires du SEE et des décideurs politiques lors d’un atelier organisé à Cieszyn, en Pologne, cherchent un moyen de contribuer à l’innovation.

Une récente consultation publique menée par la Commission européenne a fait ressortir que le manque de connaissances sur le design parmi les décideurs politiques représentait le principal obstacle à une meilleure utilisation du design en Europe.

Afin de corriger cette situation, le projet «Sharing Experience Europe» (SEE) a été mis sur pied sous la forme d’un réseau de onze organisations actives dans le design. Sa mission consiste à permettre le partage de connaissances et d’expériences pour développer de nouvelles philosophies, diffuser les bonnes pratiques, encourager le débat et influencer les politiques régionales et nationales par rapport au design et à l’innovation.

Un des principaux objectifs du projet consistait à souligner le potentiel du design pour stimuler l’innovation auprès des petites et moyennes entreprises et à accélérer l’intégration du design dans les politiques et programmes d’innovation.

Politique d’intégration, innovation et design

Afin de persuader les autorités publiques à intégrer le design dans leurs pratiques courantes, le projet a permis de rassembler un grand nombre de données probantes en encourageant de nouvelles recherches, en organisant des ateliers destinés aux décideurs politiques et responsables de programmes et en publiant des études de cas et des recommandations politiques.

Dans le cadre de ce projet, les décideurs politiques et responsables de programmes actifs dans le domaine de l’innovation ont eu l’occasion de participer à des ateliers pratiques sur des sujets tels que les politiques relatives au design, l’aide aux entreprises, l’innovation des services, l’innovation sociale et le développement durable, afin d’acquérir des informations concrètes sur la façon dont le design peut répondre aux priorités politiques.

La gestionnaire du projet Anna Whicher a déclaré que les résultats du projet s’étaient révélés «très positifs». Les onze pays partenaires ont en effet constaté des impacts clairs sur les politiques et les programmes.

En conséquence directe de SEE, le design est devenu l’une des priorités du gouvernement gallois pour l’innovation et fait partie de la Stratégie pour l’innovation du Pays de Galles 2020. SEE a conduit à la création d’un nouveau programme d’aide aux entreprises pour le secteur traditionnel de la production au Pays de Galles. Opérationnel de 2009 à 2013, ce programme a assisté 90 PME galloises, créé 36 emplois et contribué au lancement de 34 nouveaux services.

En Estonie, SEE a permis de mettre en place un nouveau programme d’aide aux entreprises baptisé «Design Bulldozer», qui a pour but d’assister les entreprises dans la commercialisation d’idées novatrices grâce au design. Il s’agit d’un programme pilote intensif de 20 mois visant à aider 10 entreprises estoniennes à améliorer leur potentiel économique et d’export grâce aux outils de design. Ce programme a mobilisé un investissement de 400 000 euros de la part d’Enterprise Estonia.

Le projet SEE a été nominé parmi les finalistes du prix RegioStars 2011 de la Commission européenne pour le développement régional.

«Sharing Experience Europe a remporté un franc succès. Nous avons en effet facilité l’apprentissage par les pairs parmi les décideurs politiques en Europe et amélioré la reconnaissance du design comme une source d’innovation et de compétitivité.Ces décideurs politiques sont devenus des partisans de l’innovation basée sur le design au sein de leurs propres gouvernements et le SEE peut par conséquent constater un impact dans les 11 États membres partenaires.»

-  Anna Whicher, responsable du projet SEE, Design Wales / Cardiff Metropolitan University


Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Sharing Experience Europe (SEE) – Policy Innovation Design» a fait l'objet d'un investissement total de 1 498 490 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 1 141 425 EUR au titre du programme opérationnel INTERREG IVC pour la Coopération territoriale européenne pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

24/02/2014