Le secteur du bâtiment adopte des normes de construction «vertes»

Les considérations environnementales prennent de plus en plus d’importance dans la conception de nouveaux bâtiments résidentiels modernes. Afin de rationaliser les procédures et les pratiques, le projet Longlife, qui vient d’être lancé, réalisera une étude comparative de ces considérations dans les pays concernés et fournira des lignes directrices qui serviront de base à la construction d’un prototype de bâtiment résidentiel à faible consommation d’énergie.

Autres outils

 
Des experts étudient les moyens de développer des méthodes de construction respectueuses de l'environnement Des experts étudient les moyens de développer des méthodes de construction respectueuses de l'environnement

«Pro Potsdam GmbH possède une grande expérience dans l’administration et le réaménagement de zones résidentielles. Dans le cadre du projet Longlife, nous partagerons nos connaissances et trouverons des solutions concrètes pour les bâtiments résidentiels en matière d’efficacité énergétique et de durabilité.»
Horst Müller-Zinsius, directeur, Pro Potsdam GmbH

La durabilité et l’efficacité énergétique, combinées à de nouvelles technologies adaptées, seront les grands principes du prototype. En puisant dans les meilleures pratiques, les meilleures techniques et les meilleures structures institutionnelles, les directives Longlife conviendront également pour d’autres types de bâtiments tels que des écoles et des hôpitaux.

A la recherche du meilleur savoir-faire

Les pays concernés, l’Allemagne, le Danemark, la Lituanie, la Pologne et la Russie (partenaire associé), partageront leurs connaissances sur le déroulement des processus de construction. Toutes ces connaissances seront ensuite rassemblées et analysées afin d'obtenir un ensemble harmonisé de lignes directrices. Cet exercice permettra en outre de réduire au minimum les différences dans la région de la mer Baltique en matière de constructions résidentielles respectueuses de l’environnement.

Des procédures plus claires pour des bâtiments plus propres

Cette première étape de l’étude comparative porte sur les procédures de planification, d’octroi de permis et d’adjudication ainsi que sur les pratiques de développement et de fonctionnement des technologies du bâtiment résidentiel et de la construction. Les lignes directrices reflèteront les meilleures caractéristiques des processus et les plus susceptibles d’être appliquées afin d’introduire de nouvelles normes, innovantes et plus strictes, en matière d’efficacité énergétique, de durabilité, d’économies et de coûts du cycle de vie des produits. Un prototype sera construit sur la base de ces lignes directrices et pourra être adapté en fonction des besoins spécifiques des pays. Le prototype sera également certifié comme bâtiment durable.

Diffusion des connaissances

Le secteur résidentiel ne sera pas le seul bénéficiaire de ce projet. Les crèches, les hôpitaux et les bureaux devraient également profiter des technologies et pratiques mises au point. Les universités, les administrations et les associations de logement des pays concernés auront pour tâche de diffuser les résultats du projet Longlife dans leur pays. À terme, la Baltic Sea Housing Development Association (BASHDA) sera constituée pour poursuivre les travaux à l’issue du projet Longlife.


Date de rédaction

14/01/2010