Combler le fossé de la formation professionnelle entre le Danemark et l'Allemagne

Un projet d'école professionnelle a permis de jeter les bases d'un marché du travail plus intégré entre le Danemark et l'Allemagne dans la région de la Fehmarn Belt.

Autres outils

 
Ce projet de système d'enseignement, de formation et de qualification professionnels permet aux étudiants des écoles professionnelles de suivre des formations et d'envisager de travailler dans la région du Fehmarnbelt. © Svend Erik Jessen Ce projet de système d'enseignement, de formation et de qualification professionnels permet aux étudiants des écoles professionnelles de suivre des formations et d'envisager de travailler dans la région du Fehmarnbelt. © Svend Erik Jessen

" Le projet a contribué à rendre le marché du travail plus flexible et plus accessible pour les apprentis et les jeunes dotés d'une formation professionnelle au Danemark et en Allemagne. Ce type de marché du travail est bénéfique pour les entreprises et permet de créer davantage de programmes d'apprentissage. Qui plus est, les apprentis acquièrent ainsi des connaissances qui augmenteront leurs chances sur le marché de l'emploi mondial. "

Svend Erik Jessen, Responsable des projets CELF

Intitulé «VET Qualification System» (système d'enseignement, de formation et de qualification professionnels), ce projet s'appuyait sur une collaboration entre des écoles professionnelles danoises et allemandes et les services de l'emploi. Au moins 87 étudiants ont participé aux programmes d'enseignement et de formation, tandis que 21 étudiants ont mené à terme des stages tant au Danemark qu'en Allemagne. Quatre emplois à long terme ont été créés dans le cadre du projet.

Pour atteindre ces résultats impressionnants, une analyse comparative conjointe des programmes de formation professionnelle pour maçons, techniciens des bâtiments, vendeurs, cuisiniers et électriciens a été mise sur pied dès le départ. Ainsi, les deux parties ont pu se faire une idée claire des besoins de formation et d'éducation et élaborer les programmes de formation et les cours interculturels dano-allemands nécessaires.

Mobilité des travailleurs

À travers différents échanges professionnels et éducatifs, le projet a permis aux gens de métier de voir leurs compétences reconnues tant au Danemark qu'en Allemagne, augmentant ainsi leur employabilité. Cela les a encouragés à se déplacer d'un pays à l'autre et à apprendre de nouvelles langues, stimulant au passage l'intégration européenne.

Des étudiants de la Handwerkskammer (Chambre de l'Artisanat) et de l'IHK (Chambre du Commerce) de Lübeck ont pu passer jusqu'à deux mois de leur période d'apprentissage en stage au Danemark et leurs homologues danois ont pu faire de même en Allemagne. Cette coopération inédite entre les deux pays s'est traduite par une intégration plus complète entre les régions, encourageant les employeurs à procéder aux recrutements au-delà de leurs frontières nationales.

En outre, les partenaires ont signé une «déclaration d'intention» visant à réduire au minimum les obstacles qui freinent l'accès au marché du travail entre le Danemark et l'Allemagne. Un nouveau projet Interreg 5A prévoit de renforcer l'intégration des deux marchés du travail.

Reconnaissance officielle

Une déclaration conjointe du ministre fédéral de l'éducation et de la recherche de la République fédérale allemande et du ministre de l'éducation du Royaume du Danemark a été signée, établissant le caractère globalement comparable des qualifications professionnelles entre les deux pays.


Investissement total et financement de l'UE

L'extension du projet «VET Qualification System» a fait l'objet d'un investissement total de 921 087 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 650 519 EUR au titre du programme opérationnel «Région du Fehmarnbelt» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

05/08/2015