Les clusters de la Baltique en voie d’expansion

Pour les sociétés désirant développer leurs produits ou services, les clusters (pôles de compétitivité) constituent un moyen idéal de concentrer talents et ressources. Afin d’améliorer le fonctionnement de ces clusters au Danemark, en Lettonie et en Suède, le récent projet «Baltic Sea Region - Capacity Building Programme» (BSR-CBP) vise à mettre sur pied un cadre commun régissant les politiques de promotion des clusters et comprenant des programmes d’innovation transnationaux.

Autres outils

 

«En tant que facilitateur de cluster autodidacte, je peux dire que les trois modules du projet BSR-CBP ont couvert les défis auxquels je suis confronté tous les jours. Au fil des exposés et des échanges, j’ai mieux compris comment améliorer le fonctionnement d’un cluster et j’ai découvert plusieurs outils pratiques utilisables dans mon travail quotidien».
Hans A Pedersen, chef de projet du cluster danois «réfrigération»

Les pouvoirs publics chargés de la politique d’innovation dans la région se sont rendu compte de la nécessité de renforcer la capacité des clusters à assurer leur succès. Ils ont donc conçu des modules de formation axés sur l’amélioration des clusters et sur la gestion de programmes publics de promotion des clusters. Ces modules seront ensuite utilisés lors de formations pilotes dans toute la région, à l’échelon national, et également à l’étranger.

Alimenter le pool commun de ressources

Les parties prenantes au projet viennent de la région dite du «triangle», à savoir celui formé par le Danemark (fondateur de REG X, la société danoise des clusters), la Suède (par le biais de VINNOVA, l’agence publique suédoise des systèmes d’innovation) et la Lettonie (via la LIAA, l’Agence d’investissement et de développement de la Lettonie). Le transfert de connaissances et d’expériences en matière de gestion des clusters constitue un élément clé du projet, et contribuera à alimenter le pool de ressources disponibles dans la région.

Se former pour grandir

Les partenaires jugent nécessaire de concevoir et piloter des modules de formation axés sur l’aide à la création de clusters et sur les programmes de soutien, de même que sur leur gestion, leur conception et leur mise en œuvre. Le public visé comprend divers acteurs de la sphère publique tels que les responsables d’organisations de clusters, les organismes d’aide aux entreprises et les fonctionnaires au niveau local, régional et national. Le projet couvre la conception et le pilotage de deux modules de formation de base à usage régional ou national, de trois modules avancés à usage transnational et de trois modules sur les programmes publics de promotion des clusters, également destinés à l’échelon transnational.

Renforcement des capacités en chaîne

Le but poursuivi est qu’après avoir été testés, les modules de formation soient intégrés dans le projet de plateforme stratégique commune pour la région de la mer Baltique. Cette plateforme prendra le relais des activités régionales InnoNet à partir de 2010. Le but de la plateforme et de faire en sorte que l’impact du projet continue à se faire sentir et qu’il profite à un large éventail d’acteurs engagés dans des clusters.


Date de rédaction

15/02/2010