Un musée historique vivant

Le GeoCenter Møns Klint est un musée des sciences géologiques et naturelles qui retrace l’histoire géologique du Danemark depuis ses origines, il y a 70 millions d’années. Inauguré en mai 2007, il se situe près des falaises en craie blanche de Møns Klint, l’une des merveilles de la nature et attractions touristiques du pays. Sur les 250 000 visiteurs que le site accueille chaque année, 75 000 visitent les expositions organisées dans son centre unique en son genre, qui est devenu, à juste titre, un site majeur.

Autres outils

 
Le GeoCenter Møns Klint retrace l’histoire géologique du Danemark Le GeoCenter Møns Klint retrace l’histoire géologique du Danemark

«Les Møns Klint et le GeoCenter ont évolué pour devenir le site touristique le plus important de cette région du Danemark.»
Nils Natorp, chef de projet

Le parcours est subdivisé en trois parties. Le «sentier de la sagesse» retrace la chronologie du pays depuis l’époque préhistorique, durant laquelle le pays est né des eaux et ses falaises de craie sont apparues pour servir d'écrin à toutes sortes de variétés de faune et de flore. Ensuite, la «fenêtre» documente les traces géologiques relevées dans le paysage. Enfin, l’exposition temporaire, les «grottes d’artistes», laisse cinq artistes contemporains s’exprimer sur des événements qui se sont produits lors des différentes périodes glaciaires. Les cabines d’exposition, en forme de grottes, sont agencées comme la colonne vertébrale d'un dinosaure. Elles ont beaucoup de succès auprès des enfants.

Une réussite architecturale

Le GeoCenter doit sa conception au bureau d’architecture PLH, basé à Copenhague, et a obtenu une bonne place au classement du festival mondial d’architecture de Barcelone en octobre 2008. La particularité de ce bâtiment est qu'il est presque entièrement souterrain, par respect pour la nature mais aussi parce que le musée qu’il renferme conte l’histoire du sous-sol danois, à savoir ses origines géologiques. Les visiteurs pénètrent dans le bâtiment pour visiter l’exposition en dessous du niveau du sol, et remontent ensuite dans le hall, où les attend un restaurant avec une belle terrasse à proximité des falaises. L’exposition tout entière est interactive: les visiteurs peuvent toucher, déplacer les objets et écouter de nombreux effets sonores. Des microscopes sont également à leur disposition pour observer les fossiles dont sont composées les falaises.

Partenaires pour la bonne cause

Il y a plus de 20 ans, le gouvernement danois a repris la propriété que le centre occupe aujourd’hui. C’est alors qu’un groupe de militants locaux a créé une fondation dénommée GeoCenter Møns Klint, dont le but était de récolter des fonds pour établir un centre consacré à la naissance du Danemark d’un point de vue géologique. Les bâtisses délabrées dispersées dans la propriété ont été abattues pour faire place au nouveau centre, exception faite pour un vieil hôtel, qui abrite aujourd'hui les locaux administratifs. PLH s’est vu remettre la commande pour le bâtiment après avoir remporté un concours international, auquel participaient 300 concurrents.

En complément de l’aide de l’UE, le projet a bénéficié de donations de fondations, d'entreprises et d'organismes publics dont la municipalité de Møns, le Fonds de la reine Margrethe et du prince Henrik, l’Arbijdsmarkedets Fereifond et le Fonds Nordea de la Nordea Bank. L’exposition temporaire («grottes d’artistes»), une fois terminée, sera remplacée par de nouvelles interprétations artistiques de différentes périodes géologiques.

Date de rédaction

29/09/2010