Des outils pour créer des emplois de garde d'enfants et améliorer les politiques familiales

Un projet a été mis en œuvre dans les régions tchèques de Liberec et de Moravie du Sud. Il visait à favoriser les politiques des employeurs en faveur des familles et à fournir des services aux jeunes parents cherchant à réintégrer le marché du travail.

Autres outils

 
activités à la crèche de la forêt de Radovánky Kyjov, Moravie du Sud ©  Prostor pro rodinu o.s activités à la crèche de la forêt de Radovánky Kyjov, Moravie du Sud © Prostor pro rodinu o.s

" La participation au projet m'a permis de beaucoup mieux cerner les connexions entre les possibilités du système éducatif existant, les besoins particuliers de chaque enfant et les opportunités qui s'offrent aux mères de jeunes enfants. J'ai aussi compris l'importance d'une approche personnalisée dès le plus jeune âge, qui tienne compte de la façon dont chaque enfant perçoit les soins qui lui sont apportés. C'est indispensable à son bon développement mental mais surtout émotionnel. Notre crèche, créée grâce au projet, accueille déjà 21 enfants. Nous sommes en pleine expansion! "

Eliška Pavelková, diplômée du cours de formation mis en œuvre dans le cadre du projet et cofondatrice du centre Majka à Brno, qui organise des cours pour les femmes enceintes, des séminaires pour les parents et a ouvert une crèche et une école.

Les régions couvertes par le projet affichaient des taux de chômage élevés, en particulier parmi les femmes qui avaient cessé de travailler afin de s'occuper de leurs enfants, et les services de garde d'enfants y étaient insuffisants. En réponse à cette situation, le projet a créé un programme de motivation portant sur les services de garde d'enfants pour les femmes risquant d'être exclues du marché du travail.

Deux cours de motivation ont été organisés dans chaque région, permettant à 80 femmes d'acquérir une expérience en crèche. Au total, 60 personnes ont ensuite bénéficié de cours de formation en puériculture et deux tiers des participants ont trouvé un emploi dans ce secteur d'activité.

Quatre structures d'accueil pouvant recevoir chacune 12 à 15 enfants en âge préscolaire (à partir de un an) ont été ouvertes dans le cadre du projet. Chaque établissement a créé quatre emplois à temps partiel pour les participants à la formation. Des réunions de soutien ont été organisées régulièrement. Six autres structures ont été montées par des diplômés de cette formation, qui ont aussi employé leurs compagnons d'études.

Campagnes et tables rondes

La préparation d'une campagne a été entreprise en collaboration avec les partenaires publics pour améliorer les politiques familiales et mettre en œuvre des outils garantissant l'égalité des chances et un bon équilibre entre vie professionnelle et vie familiale. Onze tables rondes ont été organisées avec des employeurs, des représentants municipaux et des experts autour du thème de la conciliation travail-famille. À cette occasion, les employeurs ont été informés de ce programme éducatif et des mesures prises en faveur des familles.

Des concours ont été organisés pour récompenser les entreprises qui instaurent des politiques favorables aux familles. Les représentants des entreprises primées ont accompagné les travailleurs des crèches dans une visite d'étude en Écosse.

Une exposition de photos prises dans les deux régions concernées a été organisée dans le cadre du projet, et un film documentaire a été réalisé. Un manuel sur la création de services de garde d'enfants a aussi été publié à l'attention des employeurs et des autres parties concernées.

Investissement total et financement UE

Le projet «Developing tools for improving pro-family policies by employers in the Liberec Region and the South Moravian Region» a fait l'objet d'un investissement total de 283 069 EUR. La contribution du Fonds social européen s'élève à 240 609 EUR pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

16/12/2015