Soutenir les stratégies en matière d'usage du vélo dans les villes d'Europe centrale

Central Meetbike encourage le développement de politiques de transport durables dans les pays d'Europe centrale en soutenant la conception de stratégies intégrées en matière d'usage du vélo.

Autres outils

 
Tirer parti de l'expérience des villes allemandes, telles que Dresde. Tirer parti de l'expérience des villes allemandes, telles que Dresde.

" Les villes tchèques obtiennent des résultats très décevants par rapport aux autres pays. L'utilisation du vélo comme partie intégrante du système de transport est rare. La Cycling Academy devrait permettre de montrer comment, à l'aide d'une série d'outils, nous pourrions atteindre un niveau de culture cycliste plus élevé. "

Jaroslav Martinek, coordinateur national pour l'usage du vélo

Le vélo est de plus en plus considéré comme une solution aux embouteillages et à la pollution dans les zones urbaines, en particulier pour les parcours brefs et en combinaison avec les transports publics. Le projet Central Meetbike a tenté d'étendre les politiques de soutien efficaces à l'utilisation du vélo actuellement appliquées en Allemagne à la République tchèque, la Pologne et la Slovaquie. Le projet a aidé les régions à évaluer leurs situations locales et à modifier leurs politiques en conséquence.

Changer les mentalités

Le projet a atteint cet objectif en changeant les mentalités en matière de planification des transports et en informant les responsables et représentants politiques au sujet des nouvelles stratégies, en particulier celles utilisées en Allemagne pour promouvoir l'usage du vélo. Cela a permis de démontrer que l'adoption d'une approche spatiale globale, qui permet une circulation sûre pour tous les moyens de transport, est réalisable et économique.

L'approche de Central Meetbike a été promue lors de son programme de formation «Bike Academy» afin de sensibiliser les professionnels et garantir que les habitants des villes prennent part au plan d'action. L'académie a adapté le matériel utilisé par un programme géré par le Deutsches Institut für Urbanistik, avec l'aide de l'Université technique de Dresde.

Stratégies nationales

Par ailleurs, le projet a aidé les responsables municipaux à gérer ces programmes en mettant à disposition une publication relative aux «Trois Principes» pour le développement d'une stratégie nationale sur l'usage du vélo. Une stratégie nationale a ainsi été adoptée «presque simultanément» par les gouvernements de la République tchèque et de la Slovaquie. En Slovaquie, un nouveau coordinateur national pour l'usage du vélo et huit coordinateurs régionaux ont été nommés. L'objectif de la stratégie du pays est de porter la part de l'usage du vélo à 10 % d'ici 2020. 

Le Central MeetBike a également mis en lumière des méthodes de soutien à l'usage du vélo dans les pays d'Europe centrale. «L'expérience de nombreuses villes allemandes a montré comment améliorer les conditions pour les cyclistes», déclare le professeur Gerd-Axel Ahrens du Département du Transport et de la Planification du trafic de l'Université de Dresde, qui était partenaire du projet. Et d'ajouter: «nous avons également appris que le transport à vélo n'est qu'une étape dans la création d'un système de mobilité durable et une condition importante pour une meilleure qualité de vie dans les villes centrales».


Investissement total et financement de l'UE

Le projet «Central MeetBike - sustainable transport in Central European Cities through Improved integrated bicycle promotion and international networking» bénéficie d'un investissement total de 2 762 572 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional s'élève à 2 271 743 EUR à travers le programme opérationnel «EUROPE CENTRALE» pour la période de programmation 2007-2013.


Date de rédaction

16/12/2014