Rétablir la population des aigles royaux en Europe centrale

Un projet de réintroduction d'une population durable d'aigles royaux dans la région frontalière de la République tchèque et de la Slovaquie a contribué à sensibiliser les communautés locales aux avantages potentiels de la biodiversité et renforcé la coopération transfrontalière.

Autres outils

 
Cecilka encore bébé dans un site de sauvetage local.  © Ministère de l'agriculture et du développement rural de la République slovaque Cecilka encore bébé dans un site de sauvetage local. © Ministère de l'agriculture et du développement rural de la République slovaque

" La survie de Cecilka a contribué à l'apparition d'une nouvelle génération d'aigles royaux. En octobre, ses premiers petits ont été vus volant autour du nid avec leurs parents. Cette nichée a permis d'atteindre l'un des objectifs du projet: mettre en contact la micro-population d'aigles royaux nouvellement établie en Moravie avec la population slovaque, plus stable. Nous attendons maintenant d'autres belles histoires liées à des aigles relâchés entre 2006 et 2012! "

Denisa Bernatova, gestionnaire de projet du ministère de l'agriculture et du développement rural de la République slovaque

Dans l’ensemble, le programme est un succès pour les aigles royaux. L'année 2010 a salué le premier couple d'aigles royaux à nidifier en République tchèque depuis plus de 100 ans, tandis qu'un aigle femelle nommé Cecilka – né en Slovaquie en 2006 et relâché dans la nature sur le versant tchèque des Beskides – a récemment produit un aiglon.

Biodiversité locale

L'aigle royal est une espèce emblématique, qui sait attirer les touristes et permet aux défenseurs de l'environnement de stimuler un intérêt pour la protection de l'environnement naturel local. Les organisateurs de ce projet estiment que le rétablissement d'une population stable d'aigles royaux dans les Beskides, à la frontière entre la République Tchèque et la Slovaquie, contribuera à renforcer le lien entre conservation réussie et économies rurales.

Ce faisant, on espère que la réussite du projet permettra de favoriser les opportunités d'emploi durable des deux côtés de la frontière entre la République tchèque et la Slovaquie, contribuant ainsi à préserver l'environnement naturel.

Un processus d'apprentissage pour tous

Une attention particulière a été accordée aux activités de formation et de promotion locales. Quelque 150 000 citoyens ont été informés de l'initiative, tandis que des sites Internet tels que www.orelskalni.cz ont contribué à alimenter l'intérêt du public. Du matériel promotionnel a également été envoyé aux écoles primaires de la région.

Actuellement, les activités se concentrent sur la surveillance des nids et des oisillons, les soins aux animaux qui en ont besoin et la diffusion des informations au public.

Dans la nature

Cecilka a été l'un des quatre aigles royaux à avoir été relâchés par un refuge local dans l'espoir de réintroduire avec précaution ces magnifiques oiseaux de proie dans la région, située sur la frontière entre République tchèque et Slovaquie. Les aigles royaux avaient pratiquement disparu de la République tchèque à la fin du 20ème siècle.

Une fois relâchés, ces quatre oiseaux ont chacun été surveillés quotidiennement via un émetteur radio. Cela a permis aux conversationnistes de remarquer qu'à un moment Cecilka avait été grièvement blessée par balle. Après avoir été sauvée et soignée, Cecilka s'est complètement rétablie et a été relâchée à nouveau dans la nature. Elle a ensuite trouvé un partenaire, pour le plus grand bonheur de toutes les parties à ce projet pionnier.

Investissement total et financement de l’UE

Le projet «Return of the Golden Eagle to Czech Republic» bénéficie d'un investissement total de 352 508 EUR. La contribution du Fonds européen de développement régional de l'UE s'élève à 277 490 EUR dans le cadre du programme opérationnel «République slovaque – République tchèque» pour la période de programmation 2007-2013.

Date de rédaction

13/08/2015